L’Espace dans l’Histoire universelle d’Agrippa d’Aubigné

par Xavier Malassagne

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Olivier Millet.

Soutenue le 22-06-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Littératures françaises et comparée (Paris) , en partenariat avec Centre V. L. Saulnier (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    En écrivant son Histoire universelle, Agrippa d’Aubigné reprend l’étiquette d’un genre ancien qui consiste à recenser les événements de l’antiquité jusqu’au siècle de l’écrivain en considérant le plus grand champ spatial possible. Or, l’auteur des Tragiques se démarque nettement de cette tradition en composant un texte centré sur une période historique étroite, celle des guerres de religion, et dont le décor presque exclusif est la France. La défense du parti protestant s’appuie, dans l’Histoire universelle, sur le parcours d’Henri de Navarre, placé à la tête des réformés et qui parvient, en devenant roi de France, à mettre un terme aux guerres civiles. Pour expliquer cette appropriation du genre et comprendre le nouveau sens qu’Aubigné entend donner à « universelle », nous nous intéresserons au traitement de l’espace à travers une déclinaison thématique. Pour mettre en évidence l’intention partisane en faveur des protestants, nous commencerons par nous intéresser à l’espace physique (en particulier avec l’utilisation du cadre naturel). Nous examinerons ensuite l’espace que constituent les hommes en nous attardant notamment sur la manière dont les autres (sauvages, barbares, Européens) sont perçus. L’étude de l’espace national sera dans un troisième temps l’occasion de voir la mise en place d’une corrélation entre protestantisme et patriotisme. L’espace militaire nous permettra également de constater une grande bienveillance de l’historien pour ses coreligionnaires. Enfin, nous considèrerons l’œuvre elle-même comme un espace dont le sens de lecture contribue à la vocation partisane.

  • Titre traduit

    Space in Agrippa d’Aubigné’s Histoire universelle


  • Résumé

    With his Histoire Universelle, Agrippa d'Aubigné revives the label of an ancient literary genre which consisted of cataloguing events dating from antiquity through to the author's time and relating to the widest possible geographical space. However, the author of Les Tragiques distances himself clearly from this tradition by focussing his attention in the text on a confined historical period, that of the 16th Century Wars of Religion, and almost entirely on a single setting, France. The preservation of the Protestant cause relies, in l'Histoire Universelle, on the career path taken by Henri de Navarre, at first a Protestant leader and then a King of France who succeeds in putting an end to the civil wars. In order to explain the appropriation of the genre and understand the new meaning which Aubigné gives to "universelle", we shall study the way in which space is treated in its different forms and through a range of thematic concerns. In the first place, the study of physical space will highlight the author's Protestant partisanship (particularly through the use of natural settings). We will then examine space as an inhabited place, especially the way in which other people (savages, barbarian, Europeans) are seen. The specific study of French national space will allow us to observe a connection being established between Protestantism and patriotism. Military space will provide further evidence of the author's great goodwill towards his fellow believers. Lastly, the work itself will be treated as a space where wandering as well as its own reading contributes to the partisan intention.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.