De la grammaire à la rhétorique : analogie et ressemblance dans les structures comparatives

par Habib Gharbi

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Joëlle Gardes.

Soutenue le 25-06-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jacques Dürrenmatt.

Le jury était composé de Joëlle Gardes, Marie-Christine Hazaël-Massieux, Ridha Bourkhis, Aïno Niklas-Salminen.


  • Résumé

    La comparaison a toujours été mal cernée aussi bien du côté de la grammaire que de celui de la rhétorique. Pour cette raison, elle ne trouve pas de place bien précise dans les ouvrages de linguistique ou sinon des analyses hétérogènes succinctes et incomplètes. Cette thèse se propose donc d’uniformiser l’étude de la comparaison en en balayant toutes les formes possibles. Par ailleurs, nous tentons de réhabiliter la distinction relative à la tradition gréco-latine entre la comparatio et la similitudo, qui s’est perdue depuis le XVIIe siècle, période où s’est installée la confusion. A partir d’une méthodologie constructiviste qui va des unités minimales vers le texte, cette étude parcourt tous les niveaux de l’analyse linguistique en partant du niveau grammatical tenu comme niveau de référence jusqu’au niveau rhétorique où sont pris en compte les référents extralinguistiques. Elle aboutit ainsi à des distinctions catégoriques entre comparaison et similitude d’une part et entre celle-ci et la métaphore de l’autre. Ces distinctions sont illustrées par des exemples puisés principalement dans la langue littéraire moderne (XIXe et XXe siècles), lesquels sont accompagnés d’analyses détaillées et de classements mettant en évidence la spécificité de chacune de ces notions qui s’inscrivent dans l’étude de l’analogie et la ressemblance.

  • Titre traduit

    From Grammar to Rhetoric : Resemblance, Analogy in Comparative Structures


  • Résumé

    Comparison has always been poorly understood whether in grammar or rhetoric. This is why none of the linguistic works or the brief heterogeneous analysis that were made have managed to deal with it in the precise manner they were ought to. Hence comes the objective of my thesis which consists in standardizing the study of Comparison by taking in consideration all of its possible forms. Indeed, I will try to rehabilitate the distinction of the Greco-Roman tradition between Comparatio and Similitudo which was lost since the period of confusion that marked the XVIIth century. Based on a constructive methodology that starts with the smallest units to reach out for the larger text, this study goes through all levels of linguistic analysis, beginning with the grammatical layer, a referential one, to attain the rhetorical layer where extra-linguistic referents are taken into account. It consequently leads to achieve the categorical distinctions between comparison and similitude one the one hand, and between comparison and metaphor on the other. Those distinctions are illustrated by examples drawn basically in modern literature (XIXth and XXth centuries). Interestingly, examples themselves are accompanied with detailed analysis and sundry rankings which are meant to highlight the specificities of every notion in relation to the study of analogy and resemblance.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.