L'empereur et les villes d'Italie : pacifications, réformes et modèles de gouvernement d'Henri VII à Jean de Bohême (1310-1330)

par Stefania Giraudo

Thèse de doctorat en Études médiévales

Sous la direction de Élisabeth Crouzet-Pavan et de Jacques Verger.

Soutenue le 15-04-2013

à Paris 4 en cotutelle avec l'Università degli studi (Parme, Italie) , dans le cadre de École doctorale Mondes anciens et médiévaux (Paris) , en partenariat avec Jeux et enjeux des pouvoirs Ve-XVe siècle (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’étude des différentes formes de gouvernement dans les villes du Centre-Nord qui furent mises en œuvre dans l’Italie du début du XIVe siècle. La transformation institutionnelle des communes est mise en relation avec la redécouverte de l’intérêt pour l’organisation politique de l’ensemble du Centre-Nord de l’Italie, en stricte relation avec le regnum Italicum.La première partie de la thèse est consacrée à la reconstruction du voyage en Italie d’Henri VII. Toutefois, comme la politique impériale se heurta rapidement à celle des villes italiennes, il a été nécessaire d’analyser comment les communes réagirent face à cette descente et à la mise en œuvre de ce programme politique. Puis, l’étude examine les politiques adoptées par Henri VII au cours de la seconde phase de son voyage en Italie, au temps des tentatives pour réprimer les diverses révoltes qui éclatent dans les communes touchées par les réformes impériales. La deuxième partie de la thèse est dédiée à l’étude des influences du projet d’Henri VII sur les pouvoirs qui cherchèrent à redonner une vie politique au royaume d’Italie, et ce durant cette période qui se situe entre la mort d’Henri VII et la généralisation des formes de gouvernement seigneurial. L’analyse porte notamment sur les tentatives de défense des communes face à la papauté et à la monarchie angevine. Afin de tracer un parallèle avec la Romfahrt impériale, une section de la thèse a été consacrée au voyage en Italie de Jean de Bohême.En conclusion, l’ascension d’Azzone Visconti inaugure un nouveau système de gouvernement communal, en absence d’un projet de constitution d’un royaume de Lombardie.

  • Titre traduit

    Royal experimentations for the organisation of cities in the regnum italicum. Pacifications, reforms and models of government from Henry VII to John of Bohemia (1310-1330)


  • Résumé

    This thesis tackles the government of central and northern Italian cities at the beginning of the fourteenth century through a perspective which until now has been overlooked by historiography. In this study, the institutional transformation of the cities will be interrelated with the renewal in the interest for the reorganization of central and northern Italy on a regional scale, in connection with the realities of the regnum italicum. Thus the discussion is developed on different planes of analysis – urban and regional – in which the intense activity exercised by royal powers on urban institutions has been used as a common thread. The first part of the thesis reconstructs Henry VII’s voyage in Italy, in order to bring to light the imperial program for the reform of the kingdom. The imperial policies did not follow a linear path, as these were soon complicated by the unavoidable confrontation with the cities. This discussion is followed by an analysis of the policies adopted by the emperor during the second phase of his voyage in Italy, when he intervened to thwart the revolts borne in opposition to his urban reforms by adjusting his lines of action both on a juridical and on an institutional level. The second part of the dissertation is aimed at finding traces of Henry VII’s project in the experimentations of other royal powers which in the two decades that followed intended to give political and administrative substance to the kingdom of Italy. It has thus been possible to continue the discussion on the civic action in defense of autonomy in connection to the Papacy and the Angevin monarchy. In addition to this, the voyage of John of Bohemia in Italy, which represented a new concrete attempt to impose a royal power over the area, has been taken under examination as a parallelism to the imperial Romfahrt. The study closes with the rise of Azzone Visconti a political experience wich ushered a new approach in the government of cities, in absence of a project for a kingdom in Lombardy.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.