Mission catholique, pouvoirs coloniaux, pouvoirs locaux en terre togolaise : Confrontations et accommodements de 1886 À 1921

par Emmanuel Mawuli Degbe

Thèse de doctorat en Histoire contemporaine

Sous la direction de Claude Prudhomme et de Jacques Frémeaux.

Soutenue le 18-06-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) .


  • Résumé

    Notre recherche porte sur l'histoire particulière de l'Église catholique au Togo au début de son évangélisation. Il consiste à retrouver l'originalité et la méthode du travail pastoral des premiers missionnaires allemands, et surtout à voir comment ils ont réussi, malgré les confrontations entre les motivations de l'idéal pastoral et celles des intérêts coloniaux et les résistances locales, à implanter le christianisme dans ce pays. L'Église du Togo a été perturbée par la prise en compte de l'identité nationale des missionnaires. La Grande Guerre de 1914-1918 en a été une parfaite illustration. Cette Église naissante pouvait-elle souffrir du passage entre ces deux instituts : SVD (Société du Verbe Divin) allemand soutenu par les sœurs SSpS (Servae Spiritus Sancti) d’un côté, et de l’autre, SMA (Société des Missions Africaines) français soutenu par les sœurs NDA (Notre-Dame des Apôtres) du fait des événements politiques et les revendications nationalistes ? L’autorité pontificale n’est pas restée indifférente à cet événement. La reprise de l’évangélisation par les SMA et les religieuses NDA – tous Français – a été une démarche hésitante. Mais le 21 janvier 1921, le Saint Siège, après maintes négociations et consultations, a fini par leur confier la mission du Togo. Seront-ils bien accueillis par les autochtones en attente nostalgique du retour des précédents (SVD et SSpS) qui leur ont ouvert l'esprit sur la foi chrétienne? La confiance sera-t-elle au rendez-vous vis-à-vis de ces nouveaux missionnaires dont la nationalité se confond avec celle des nouveaux occupants qui ont expulsé leurs chers pasteurs allemands, morcelé le pays et qui imposent une nouvelle langue ?

  • Titre traduit

    Catholic mission, colonial powers, local powers in Togoland : Confrontations and accommodations from 1886 to 1921


  • Résumé

    Our research focuses on the particular history of the Catholic Church in Togo at the beginning of its evangelisation. It involves finding the originality and method of pastoral work of the first German missionaries, and especially to see how they managed, despite the confrontations between the motivations of the pastoral ideal and those of colonial interests and local resistances, to implement Christianity in this country. The Church of Togo was disrupted by the consideration of the national identity of the missionaries. The Great War of 1914-1918 was a perfect illustration. Could this emerging Church endure the passage between these two following missionary institutes : German SVD (Société du Verbe Divin) standed by the sisters SSpS (Servae Spiritus Sancti) one side, and another side, French SMA (Société des Missions Africaines) standed by the sisters NDA (Notre-Dame des Apôtres) due to political and nationalist claims? The papal authority was not indifferent to this issue. The Recovery of evangelization by the missionaries SMA and the religious NDA – all French – was a hesitating approach. But on 21 January 1921, the Holy Seat, after many negotiations and consultations, entrusted the task of Togo mission to SMA and NDA missionary. Will they be accepted by the natives expecting with nostalgy the return of the previous ones (SVD and SSpS), who have opened their minds to the Christian faith, and with whom they were close to? Will trust be present in their hearts towards these new missionaries whose nationality is that of the new occupants who expelled their beloved German pastors, divided the country and are imposing a new language?


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.