Le Gallicanisme et La Poésie liturgique. Un aspect du renouveau liturgique à l’époque moderne. Les proses dans les missels français (1675-1787)

par Marina Dobrova

Thèse de doctorat en Histoire moderne

Sous la direction de Olivier Chaline.

Le jury était composé de Olivier Chaline, Alain Tallon, Éric Suire, Xavier Bisaro.


  • Résumé

    Le gallicanisme et la poésie liturgique, quels sont les liens ? Le gallicanisme, produit des doctrines des « libertés de l’Église gallicane » et source de toute sorte de contestations qui atteignirent leur point culminant à l’époque, fut responsable du renouveau liturgique opéré en France à partir du dernier tiers du XVIIe et pendant le XVIIIe siècle. Son effet bouleversant des assises traditionnelles, politiques et religieuses, de la société française joua contradictoirement un rôle positif en tant qu’il avait poussé l’enthousiasme religieux et patriotique. A cette époque-là, l’Église en France devint le principal représentant des doctrines gallicanes prônant des valeurs historiques et nationales du passé. Le gallicanisme a trouvé sa réplique dans le « néo-gallicanisme », terme non défini, qui exprime naturellement une nostalgie du passé. Ainsi, le gallicanisme a provoqué un mouvement du retour aux rites, usages et fêtes anciens dans les pratiques liturgiques à l'époque, codifiées dans les livres liturgiques nommés « néo-gallicans ». L’indépendance en face de la tradition liturgique romaine professée par le gallicanisme et le jansénisme a autorisé l’entrée de nouvelles proses dans les liturgies en France. Un seul aspect du chant liturgique des proses modernes montre dans quelle mesure on a transgressé les règles traditionnelles propres à la liturgie romaine. Le caractère principal des proses modernes est leur aspect national manifesté par le sentiment de fierté pour la France. Les proses liturgiques composées à l’époque dans les diocèses et les monastères ont beaucoup contribué à la solennité et à l’importance de nouvelles liturgies en France.

  • Titre traduit

    The Gallicanism and the liturgical Poetry. An aspect of liturgical revival in the modern time. The Proses in the french missels (1675-1787)


  • Résumé

    The gallicanism and the liturgical poetry, what are the common points ? The gallicanism resulting of “les libertés de l’Église gallicane” was the reason of all the political and religious debates, attained their extreme points at the epoch. It was responsible for the liturgical revival in France that took place from the end of the XVIIth and during the XVIIIth century, including the chant. Its destructive impact on political and religious social foundations contradictorily played the positive role as it had spurred on the religious patriotic enthusiasm. At that time, the Church of France became the main agent to express the gallican doctrines advocating the historical and national past values. The gallicanism found its reply in the “néo-gallicanisme”, indefinite term, expressing naturally the nostalgia of the past. So, the gallicanism provoked the movement of return to the past rites, uses and feasts in the liturgical practice, codified at the time in the liturgical books named “néo-gallicans”. The independence regarding the roman Church tradition professed by the gallicanism and the jansenism authorized the entry of the new poetry in the diocesan liturgies in France. Only one aspect of the chant of modern proses shows to what extent the traditional rules of the roman liturgy were broken. The main character of the modern proses is their patriotic aspect demonstrating the feelings of pride for France. The modern liturgical proses had contributed to the solemn celebrations and, so, to more importance of the new liturgies in France.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.