Une guerre des plumes (1542-1544) : la littérature occasionnelle du conflit entre François 1er et Charles Quint

par Sophie Astier

Thèse de doctorat en Langue française

Sous la direction de Mireille Huchon.

Soutenue le 29-06-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) , en partenariat avec Sens, texte, informatique, histoire (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Frank Lestringant.

Le jury était composé de Mireille Huchon, Annie Charon, Loris Petris, Richard Cooper, Bruno Petey-Girard.


  • Résumé

    Les affrontements militaires entre François Ier et Charles Quint ont façonné toute l’histoire politique de la première moitié du XVIe siècle. Or, ces guerres se sont accompagnées de part et d’autre d’un important effort de justification, chaque parti se proclamant dans son bon droit. D’autre part, les différents épisodes militaires et diplomatiques qui rythment la période suscitent toute une littérature occasionnelle, en prose et en vers, diffusée à l’échelle européenne par la presse imprimée. La guerre de 1542-1544 représente un pic dans la production de ce type de textes, qu’il s’agisse de célébrations poétiques composés par les auteurs de la Cour, ou de simple « bulletins d’information » évoquant une escarmouche en quelques pages. L’objet du présent travail est d’en étudier les modes d’écriture, pour essayer de comprendre ce que les hommes de la Renaissance pouvaient lire à propos des événements qu’ils vivaient de près ou de loin. Entre propagande, rumeurs, fausses nouvelles, goût du vers et plaisir du récit, comment écrivait-on, à l’époque de François Ier et de Charles Quint, à propos d’une guerre en train de se dérouler ? Pour tenter de répondre à cette question, nous consacrons une première partie aux problèmes de mise en page et mise en texte posés par le caractère imprimé de ces textes ; dans une deuxième partie, nous abordons les genres dans lesquels ils s’inscrivent ; enfin, dans une troisième partie, nous proposons quelques éléments d’étude de leur réception au moment de leur publication ou dans les quelques décennies qui suivent.

  • Titre traduit

    A War of Pens(1542-1544) : Event-Driven Literature during the Confrontation between Francis I and Charles V


  • Résumé

    The military confrontation between Francis I and Charles V was prominent in the shaping of the political history of the early 16th century. These wars came along with an important effort of justification, each side claiming that they were justly defending themselves. Besides, the various military or diplomatic episodes that occur during that time gave birth to a rich event-driven literature, in prose as in verse, which circulated on an European scale by the printed press. The 1542-1544 war is particularly interesting in the matter of production of such texts, be it by the means of poetic celebrations from the Court, or by simple « informations sheets » describing a skirmish in few pages. My purpose in the present work is to study how those texts were written, in order to understand what the men of the Renaissance could read about the events they were living, closely or remotely. Between propaganda, rumors, false news, taste for poetry and pleasure of the narration, how did one write in the time of Francis I and Charles V about a war that was currently raging ? In a tentative to give an answer to that question, the first part of my work is dedicated to layout and text-shaping problems that are raised by the printed nature of those texts ; in a second part, I tackle the subject of the genres in which they fit ; at last, in a third part, I suggest a few avenues of analysis about their reception at the moment of their publication or in the closest following decades.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.