Les CEMEA et leur action en Europe et en Afrique de 1937 à la fin du XXe siècle. Une contribution originale à la diffusion de l'éducation nouvelle

par Geneviève Vannini (Becker)

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jean-Noël Luc.

Soutenue le 22-05-2013

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Histoire moderne et contemporaine (Paris) .


  • Résumé

    Les Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA), nés en 1937 en réponse au cruel manque de cadres de colonies de vacances, connaissent très rapidement une expansion considérable.Animés d’un grand enthousiasme et d’une foi inébranlable en l’éducation nouvelle, les nombreux militants de cette grande association développent au cours du XXe siècle une activité riche et diversifiéedans tous les domaines touchant l’éducation, étendant leur influence bien au-delà des frontières de laFrance. Des associations CEMEA naissent d’abord en Europe, puis dans les DOM-TOM et en Afrique,formant des relais efficaces de promotion des nouvelles méthodes pédagogiques. La pédagogie active dustage de moniteurs de colonies de vacances, dont les grandes lignes sont fixées en 1937, reste à la base detoute action éducative. Si les formations d’animateurs de centres de vacances représentent encoreaujourd’hui un vaste secteur d’activité, au moins en France, le travail social et les actions en faveur desjeunes en difficulté prennent une importance croissante, aussi bien en Europe qu’en Afrique ou dans lesDOM-TOM. S’intégrant dans de vastes plans de développement, les CEMEA élaborent des programmespluriannuels de formation dans de nombreux pays. Les multiples activités internationales reflètent lesentreprises éducatives conduites en France. Mais la complexité des différents cadres institutionnels,politiques, économiques, culturels dans lesquels elles s’inscrivent oblige les CEMEA à préciserrégulièrement les principes qui sous-tendent leur action.

  • Titre traduit

    The CEMEA and their action in Europe and in Africa from 1937 to the end of the XXth century. An original contribution to the spreading of the new education


  • Résumé

    The Centres d’entraînement aux méthodes d’éducation active (CEMEA) were created in 1937 as ananswer to the severe lack of managerial staff for children's holiday camps, and quickly enjoyed aconsiderable expansion. Driven by enthusiasm and a steadfast faith in the new educational methods, themany activists of this important association develop a rich and diversified activity throughout the XXthcentury in all fields regarding education, and largely expand their influence beyond the French borders.CEMEA associations are initially created in Europe, then in the French Overseas departments andterritories and in Africa, and thus constitute efficient intermediaries for the promotion of new pedagogicalmethods. The active educational method of holiday camp supervisors, whose guidelines are laid down in1937, remains the basis of all educational action. Although the training courses for leaders of holidaycentres still represent a large sector of activities until now, social work and actions towards young peoplein difficulty are increasing, in Europe as well as in Africa or in the Overseas departments and territories.The CEMEA, who integrate themselves in wide-ranging development plans, elaborate long-term trainingprogrammes in many countries. The many international activities reflect the educational undertakingsconducted in France. But the complexity of the various institutional, political, economical, and culturalframeworks they are part of compel the CEMEA to give regular precisions on the underlying principlesof their action.


Le texte intégral de cette thèse n'est pas accessible en ligne.
Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.