Dialectologie et phonétique expérimentale : une analyse acoustique et articulatoire de certaines variétés du Salentin Central (Pouilles, Italie du Sud)

par Angelica Costagliola

Thèse de doctorat en Phonétique et phonologie

Sous la direction de Annie Rialland.

Soutenue le 19-12-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Laboratoire de phonétique et phonologie (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette recherche veut unir deux domaines qui pour longtemps on été séparés : la dialectologie et la phonétique expérimentale et, bénéficiant de ce rapprochement, elle voudrait apporter sa contribution à une connaissance plus approfondie des dialectes du Salentin (Pouilles, Italie du sud). Nous avons analysé acoustiquement et articulatoirement certains aspects encore peu connus de certaines variétés du Salentin central (Lecce, Monteroni di Lecce, Nardò, Squinzano et Torchiarolo): le vocalisme atone et tonique et ses caractéristiques (les diphtongues métaphoniques palatale et labio-vélaire /wƐ/ et /jƐ/), ainsi que les consonnes rétroflexes. Plus spécifiquement, nous avons étudié la réalisation acoustique des voyelles toniques, en particulier, celles des voyelles moyennes antérieure et postérieure /Ɛ/ et /ɔ/ quand elles sont suivies des contextes finaux atones -i, -u et -e/-a/ ; l’action métaphonique des voyelles hautes atones finales -i et -u sur les voyelles moyennes toniques antérieure et postérieure et les processus de changement phonétique à l’origine de rétroflexes au niveau des liquides latérales (géminées en position intervocalique) et vibrantes (dans des groupes homorganiques tautosyllabiques), dans cette zone romane.Les résultats de notre analyse acoustique montrent que le vocalisme tonique de ces cinq points d’enquête est asymétrique, c’est-à-dire que la voyelle moyenne antérieure /Ɛ/ est plus fermée que la voyelle moyenne postérieure /ɔ/; le vocalisme atone ne déclenche d’action métaphonique que pour Monteroni di Lecce où la voyelle /Ɛ/ devient /e/ quand elle est suivie de la voyelle haute finale atone –i. La métaphonie trouvée par Grimaldi (2003) dans le salentin méridional est très répandue au sud extrême du Salento et au fur et à mesure que l’on va vers le nord ce processus s’estompe progressivement : nous ne nous attendions donc pas à trouver un effet de ce type dans cette zone. En ce qui concerne les rétroflexes, d’après nos analyses acoustiques, articulatoires et la littérature précédente, la transcription I.P.A. qui nous semble plus appropriée pour ces segments est [ḍ᷇z] pour le reflet de la latérale latine géminée -LL- qui est un segment cacuminal, géminé (durée de consonne plutôt long), semi-affriqué (burst plus long que pour une simple occlusive et présence de bruit de friction) et alvéolaire/post-alvéolaire (valeur du locus, limite inférieure du bruit, valeur du CoG et électrodes activées dans l’étude éléctropalatographique); les groupes consonantiques [ṭṣ__] et [ṭ :ṣ__]sont des segments cacuminaux, simple et long respectivement (durée totale des groupes consonantiques), affriqués (bruit de friction plutôt long) et alvéolaires/post-alvéolaires (sur la base de la valeur du locus, la limite inférieure du bruit et la valeur du CoG et les électrodes activées dans l’étude éléctropalatographique).

  • Titre traduit

    Dialectology and experimental phonetics : an acoustical and articulatory analysis of some central sallentine varieties (Apulia, Southern Italy)


  • Résumé

    This study makes an attempt to unify two fields which have been separated for a long time : dialectology and experimental phonetics. Benefiting from this approach, our research aims at contributing to provide a deeper knowledge of Sallentine dialectes (Apulia, southern Italy).We analysed acoustically and articulatory some unknonwn aspects of some varieties of central Sallentine (Lecce, Monteroni di Lecce, Nardò, Squinzano et Torchiarolo): unstressed and stressed vocalism and its characteristics (metaphonical palatal and labio-velar diphtongues / wƐ/and /jƐ/ ), as well as retroflex consonants. Specifically, we studied the acoustic realisations of stressed anterior and posterior vowels /Ɛ/ / and /ɔ/ when they are followed by final unstressed vowels -i, -u and -e/-a/; the metaphonic action of unstressed vowels -i and -u on stressed anterior and posterior vowels as well as the phonetic processes concerning lateral liquids (geminate in intervocalic position) and trills (in homorgamical tautosyllabic groups) in this Romance area. Acoustical results show that stressed vocalism at all research points is asymmetric, the anterior vowel /Ɛ/ being closer than the posterior one /ɔ/; unstressed vocalism causes metaphonic action only in Monteroni di Lecce where /Ɛ/ becomes /e/ when it is followed by a final unstressed vowel –i. As metaphony found by Grimaldi (2003) in the southern Sallentine is present in the extreme South of Salento but seems to disappear progressively towards the North, we didn’t except to find this type of effect in this zone. About retroflexes, following our acoustical, articulatory analysis and previous literature, appropriate I.P.A. transcription for these segments is ḍ᷇z] for Latin lateral geminate output -LL- which is a cacuminal, geminate segment (consonant total duration), semi-affricate (longer burst than in plosive and presence of friction noise) and alveolar/post-alveolar (based on locus value, inferior noise limit, CoG value and activated electrodes in the electropalatographic study); consonantal clusters [ṭṣ__] and [ṭ :ṣ__] are cacuminal, simple and long segments respectively (consonant total duration), affricative (long burst) and alveolar/post-alveolar (locus value, inferior noise limit, CoG value and activated electrodes in the electropalatographic study).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.