La biographie historique et son influence sur la fiction réaliste de l'entre-deux-guerres en Irlande : l'exemple de Sean O'Faolain

par François Sablayrolles

Thèse de doctorat en Études anglophones

Sous la direction de Carle Bonafous-Murat.

Le président du jury était Sylvie Mikowski.

Le jury était composé de Carle Bonafous-Murat, Sylvie Mikowski, Terence Brown, Wesley Hutchinson.


  • Résumé

    Tandis qu’elle accède à son indépendance, l’Irlande voit émerger une nouvelle génération d’écrivains soucieux de promouvoir une littérature dite « réaliste ». Ce réalisme, qui peut d’abord s’appréhender comme une forme d’anti-idéalisme, est inspiré par des motivations certes littéraires, mais également politiques et identitaires. Par là, sa démarche rejoint celle d’un mouvement, plus tard qualifié de révisionniste, qui se dessine en histoire au même moment avec l’ambition de rééquilibrer les représentations d’une historiographie nationaliste. Ainsi, parallèlement à leurs ouvrages de fictions, nombre de ces écrivains réalistes, parmi lesquels Sean O’Faolain, choisissent-ils d’aborder l’histoire par le biais de la biographie historique. Située à la frontière de l’histoire et de la littérature, celle-ci répond tant à des enjeux littéraires, permettant à des auteurs frustrés par une censure institutionnelle de laisser libre cours à leur sensibilité artistique, qu’à des considérations historiographiques. S’infiltrant dans les biographies, imposant son propre tempo, la fiction participe de la révision de l’histoire. En retour, les biographies, par-delà leur fonction de refuge, constituent de véritables laboratoires dans lesquels le biographe élabore des antidotes aux maux qui rongent la fiction en même temps qu’il y forge les pièces maîtresses de son réalisme. Ainsi, alors que le personnage biographique constitue le vecteur privilégié de toutes les tensions politiques et littéraires dont l’auteur tâche de se défaire, l’esthétique réaliste mûrit au fil de paysages biographiques densifiés par l’histoire. Après avoir dû cohabiter avec la fiction et avec le témoignage, la biographie reprend ses droits et conditionne la fiction réaliste de façon décisive, jusqu’à en redéfinir les thèmes, le fonctionnement et la forme.

  • Titre traduit

    Historical biography and its influence on realist fiction in the Interwar years in Ireland : the example of Sean O'Faolain


  • Résumé

    The period after independence in Ireland saw the emergence of a new generation of writers eager to promote a literature described as ‘realist’. This realism, which can be understood as a form of anti-idealism, was inspired by literary motivations, but also by motives that were both political and identity driven. In this, it was in tune with the approach of a historiographical movement of the same period, later qualified as revisionism, which aimed at nuancing the dominant nationalist narrative of history. In parallel to their works of fiction, a number of realist writers, including Sean O’Faolain, chose to approach history from the angle of historical biography. Situated at the frontier between history and literature, these biographies were at once historiographical and literary in their intentions, thus giving authors, who were hampered by the censorship regime in place, an avenue of expression in which they could give free rein to their literary sensibilities. On the other hand, fiction, by infiltrating the biographies, and by imposing its tempo, contributed to some extent to the revising of history. Beyond their function as refuge, the biographies can be seen as a laboratory in which the biographer elaborates antidotes to the ills that afflict fictional writing of the period while at the same time perfecting key set pieces of his realist fiction. The biographical character concentrates within him the political and literary tensions of which the author is seeking to divest himself. His realist aesthetic matures as the realist landscapes become ever more steeped in history and bring more realist representations to his fiction. Biography having accommodated fiction and memory in turn permeates the realist fiction in a decisive way, to the point of redefining its themes, its functioning and its form.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.