Les Tribulations de la fiction chez Jean Echenoz : le retour du roman d'aventures : formes et enjeux contemporains.

par May Farouk

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Mireille Calle-Gruber et de Randa Sabry.

Le président du jury était Béatrice Didier.

Le jury était composé de Mireille Calle-Gruber, Randa Sabry, Béatrice Didier, Fathy Rania.


  • Résumé

    Vers le début des années 80, on assiste, sur la scène littéraire française, à un renouveau romanesque que le Nouveau Roman, trop centré sur les jeux de langage, semblait avoir démodé. On assiste également à une résurgence du roman réaliste, social, musical, policier et d’aventures. C’est précisément cette problématique du retour, notamment celui du roman d’aventures, que cette thèse tente d’exposer et surtout d’interroger à travers l’étude de l'oeuvre très représentative d’Echenoz. En renouant avec le genre classique, notre auteur n’hésite pas à en modifier la configuration et les enjeux. La mise au jour de ceux-ci nous permet d’élaborer une poétique du récit d’aventures postmoderne. Telle est la finalité de cette étude : revisiter les lieux d’un genre traditionnel ressuscité pour en dégager les formes et les enjeux contemporains. Mais à cet objectif, s’en ajoute un autre de plus large envergure : parcourir via l’étude du genre, les tribulations de la fiction échenozienne qui n’hésite pas à bifurquer d’un genre à l’autre, à chavirer entre deux espace-temps et à se thématiser dans une écriture elle-même périlleuse, toujours prête à malmener son lecteur totalement démuni face à l’audace débridée de son auteur et aux déroutantes perturbations de la narration et de l’œuvre.

  • Titre traduit

    Fictional Tribulations in Jean Echenoz’s work : the Return of Adventure fiction : contemporary Forms and Issues


  • Résumé

    Since 1980, the literary scene in France has witnessed a revival of romance once made obsolete by the New Novel (Nouveau Roman). Realistic, social, musical, crime, spy and adventure fiction has thus sprung up again. The current study examines and questions the problematic of “return” especially the return of adventure fiction in the very representative work of Jean Echenoz. Thought reviving a classical genre, the author does not shy away from modifying and remodeling that genre’s configurations and issues. Thus, this survey elaborates a poetic of the postmodern fiction of adventures, revisiting a traditional genre to extract contemporary forms and issues, so to speak. But from a broader perspective, the study underscores the tribulations of Echenoz’s fiction, work which does not mind to collapse plots, oscillate from one genre to another or sway between two space-times, at the risk of presenting itself in a turbulent mode of writing confounding the reader - who fells helpless in the face of the unbridled audacity of the author and his narrative perturbations.



Le texte intégral de cette thèse sera accessible sur intranet à partir du 31-12-2016

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.