Le politique et son blog en campagne électorale : de la production et des usages en France et en Roumanie dans les années 2000.

par Madalina Vlasceanu

Thèse de doctorat en Sciences de l'information et de la communication

Sous la direction de Michael Beaussenat Palmer.

Soutenue le 14-10-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Communication, information, médias (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    En période électorale et plus globalement dans un contexte de crise démocratique, le politique investit souvent un ou plusieurs outils d’autopublication en ligne. En prenant comme cas particulier le blog, nous tâcherons de comprendre pourquoi et comment le politique utilise cet outil. De manière plus spécifique, notre travail interroge la notion d’« usage communicationnel ». Peut-on envisager une« construction » et une « forme » de cet usage ? Dans quelle mesure peut-on parler d’une autonomie du politique concernant l’usage du blog ? Qu’en est-il de la communication entendue comme relation, échange ? Pour y répondre et rendre compte d’une dynamique sociotechnique, nous convoquons une approche systémique à l’égard du blog. À travers une analyse qualitative à la fois synchronique et diachronique (2008-2011), nous mettons en parallèle quatre blogs dont deux appartiennent à des politiques français (Dominique Bertinotti et Bertrand Delanoë) et deux à des politiques roumains (Diana Tusa et Dragos Dinca). En dépit de leurs différences, ces blogs - en l’occurrence les usages qui leurs sont attribués - reflètent un certain nombre de ressemblances regroupées autour du concept de « logique de l’usage ». Nos études de cas relèvent la présence de deux types de logiques. La première est la « logique de diffusion », une logique qui demeure dominante et pour qui le rôle des médias reste prépondérant. La deuxième, la « logique de participation » est bien plus visible en période électorale. Par ailleurs, en creusant le fil d’un échange entre le politique et les internautes, l’enquête révèle une véritable problématique d’ordre identitaire concernant les politiques, éditeurs des blogs.

  • Titre traduit

    Politicians and their blogs during election campaigns : on the production and uses in France and Romania in the 2000s


  • Résumé

    During an election period, and more generally in the current context of ademocratic crisis, politicians often invest one or several self-publishing tools online.Taking the blog as a special case, we will try to understand why and how politiciansuse this tool. More specifically, our work questions the notion of “communicative use”.Can we consider a “construction” and a “form” of this use? To what extent can wespeak of a politician’s autonomy regarding the use of his blog? What aboutcommunication understood as a relationship, an exchange? To answer these questionsand examine a socio-technical dynamic, we need a systemic approach regarding theblog. Through a qualitative analysis, both synchronic and diachronic (2008-2011), fourblogs were studied in parallel: two belong to French politicians (Dominique Bertinottiand Bertrand Delanoë) and two to Romanian politicians (Tusa and Diana DragosDinca). Despite their differences, these blogs – and more specifically the usesattributed to them - reflect a number of similarities grouped around the concept of "thelogic of the use". Our case studies showed the presence of two types of logic. The firstis “the logic of broadcasting”, which currently prevails and is largely influenced by themass media. Second, “the logic of participation” is more visible during elections. Also,looking deeper into an exchange between politicians and Internet users, the surveyreveals a genuine identity problem regarding those very politicians.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.