Arts plastiques et approches interculturelles dans l'enseignement du français langue étrangère en Chine aujourd'hui

par Yinghong Guo

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Emmanuel Fraisse.

Soutenue le 25-06-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Équipe d'accueil Didactique des langues, des textes et des cultures (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    L’expression artistique témoigne d’un imaginaire universel, partagé par toutes les cultures, et traduit les valeurs fondamentales. S’il y a une dimension universelle, l’art est aussi un langage qui envoie aux spécificités propres à chaque culture. Dans le contexte de l’enseignement du français langue étrangère (FLE) en Chine, force est de constater le peu d’intérêt manifesté à l’égard de la culture en général, et encore moins aux arts plastiques en particulier. C’est à partir de ce constat que nous formulons le projet à la base de cette thèse qui consiste à introduire un enseignement artistique au sein de la classe de FLE en Chine. Les objectifs de cette recherche sont les suivants : dégager une réflexion à partir de la dimension humaniste véhiculée par l’histoire de l’art en Europe ; repenser la pédagogie de l’apprentissage du FLE en s’appuyant sur la dimension esthétique des cultures chinoise et occidentale ; enfin, formuler concrètement un projet d’enseignement où les arts plastiques viennent enrichir les représentations culturelles des apprenants.Ce travail comprend deux parties: la première partie a pour but de contextualiser l’enseignement du FLE en Chine dans une perspective historique. De l’éducation traditionnelle confucéenne et taoïste à l’avènement de l’humanisme qui rayonne sur toute l’Europe depuis le XVIe siècle, notre propos est de mettre en exergue la valorisation d’un enseignement du FLE en Chine grâce à la formation des jeunes apprenants aux savoirs cognitifs et émotionnels issus de l’histoire de l’art. La deuxième partie met en forme une méthode d’analyse fondée sur des corpus d’oeuvres d’art classés par thème. De l’art traditionnel à l’art contemporain, de l’art chinois à l’art occidental, nous plaçons les arts plastiques à la croisée des cultures orientale et occidentale afin d’établir des comparaisons favorables au développement des compétences esthétique, interculturelle et transculturelle chez les apprenants chinois.Ainsi, cette recherche met en oeuvre les approches interculturelles qui enrichissent l’enseignement du FLE en Chine. Elle s’inscrit dans une perspective humaniste qui semble dominer désormais les réformes éducatives que la Chine entreprend depuis quelques années pour accompagner le mouvement de mutation irréversible.

  • Titre traduit

    Visual arts and intercultural approaches in teaching French as a foreign language in China today


  • Résumé

    Arts express an imaginary universe, shared by all cultures and translate the core values of their fundamental values. If there is a universal dimension of artistic expression, the art is also a language that refers to the specific characteristics of each culture. In the context of teaching French as a foreign language (FFL) in China, there is a clear lack of interest in culture in general, and even less to the visual arts in particular. It is from this observation that we ground the base of this thesis which is meant to introduce an art education in the classroom of FFL in China. The objectives of this research are the following: firstly, make a clear reflection over the humanistic dimension through the history of art in Europe; secondly, rethink a FFL teaching method, based on the aesthetic dimension of Chinese and western culture; thirdly, formulate a concrete education project where arts could enrich the cultural representations of learners.This work consists of two parts: the first part is to contextualize the teaching of FFL in China from a historical perspective. From the Confucian and Taoist traditional education to the European humanism since the sixteenth century, our intention is to highlight the value of FFL education in China by training young learners with cognitive and emotional knowledge from the history of art. The second part deals to apply our analysis to the corpus of art works, selected by theme. From traditional art to contemporary art, from Chinese art to Western art, we put the arts on the crossroads of Eastern and Western cultures so as to establish the favorable comparisons and to develop the aesthetic, intercultural and transcultural skills of Chinese learners.Thus, this research adopts intercultural approaches to enrich the teaching of FFL in China. It is from a humanistic perspective that such irreversible change prevails nowadays in the educational reforms in China in recent years.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.