Une théologie trinitaire in statu nascendi : l'avènement d'une poétique théâtrale du corps et du geste selon l'Évangile de Jean

par Francisco Jacquet Rojas

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Gilles Declercq et de Christoph Theobald.

Soutenue le 17-12-2013

à Paris 3 en cotutelle avec Église catholique , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Centre Sèvres (Paris) (représente l'établissement de cotutelle) et de Institut de recherches en études théâtrales (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Notre recherche se situe sur la base d’une approche interdisciplinaire venant à la fois de l’art vivant du théâtre – avec la notion de théâtralité – et de la phénoménologie du corps selon Maurice Merleau-Ponty, laquelle nous permet d’accomplir une lecture phénoménologique de la théâtralité du geste présente dans le récit johannique pour penser une théologie poétique du geste. Nous reconnaissons une autorité première au récit johannique pour y discerner l’apparition d’un logos de la relation entre le Père, le Fils et l’Esprit Saint en lien avec les disciples. L’horizon de notre recherche relève d’une poétique du geste. Nous cherchons à resituer la poétique dans son sens premier de l’acte de faire (poiein) qui désigne une opération expressive du corps en train de s’accomplir. Cette lecture de la poétique en tant qu’acte en train de se faire, nous permet de reconnaître un logos sous-jacent au geste qui se montre et se fait connaître en son état naissant. Une telle poétique concerne la théâtralité du corps. En effet, nous ne nous limitons pas à explorer le phénomène de la théâtralité corporelle sous-jacent au récit johannique (l’analyse de la théâtralité), mais nous cherchons à reconnaître une pensée poétique du corps qui se montre in statu nascendi à travers la théâtralité johannique.

  • Titre traduit

    A Trinitarian theology in statu nascendi : the coming of a theatrical poetics of body and gesture according to the Gospel of John


  • Résumé

    Our study utilizes an interdisciplinary approach emerging from both the living art of theater - with its implicit notion of theatricality - and Maurice Merleau-Ponty’s phenomenology of the body. This double approach allows for a phenomenological reading of the theatrical gesture found throughout the Johannine narrative. We can then proceed from there in our foundation of a poetical theology of the gesture. We begin by recognizing the Johannine narrative’s primary authority: there we discern the emergence of the logos of the relationship between the Father, the Son and the Holy Spirit in connection with the disciples. This particular discernment takes place against the broader horizon of a poetics of the gesture. We then resituate the ‘poetic’ in its etymological sense as ‘the act of doing or making (poiein)’. This originating context highlights the ‘poetical’ as an expressive action of the body that is in process toward completion. This reading of the poetic as an action in the process of making [or doing] then allows us to recognize a logos underlying the bodily gesture that reveals itself and makes itself known in its nascent state. Such a poetics concerns the very theatricality of the body itself. Indeed, we do not limit ourselves to exploring the phenomenon of bodily theatricality underlying the Johannine narrative (i.e., an analysis of theatricality). Rather, we seek to uncover a poetical thought of the body manifesting itself in its nascent state – in statu nascendi – by means of Johannine theatricality.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.