L'art de réfuter. Approche rhétorico-pragmatique du dialogue théâtral en France au XXème siècle.

par Ahmed Rady

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Gilles Declercq.

Soutenue le 24-06-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Institut de recherches en études théâtrales (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Bernard Bosredon.

Le jury était composé de Gilles Declercq, Bernard Bosredon, Jean-Claude Anscombre, Christine Youssef Iskandar.


  • Résumé

    Nombreux sont les études consacrées ces dernières années au sujet de la réfutation. La plupart des ces études visent à remettre en lumière la réfutation dans sa structure logico-sémantique. Cette thèse tente par ailleurs à souligner que la réfutation est un art à part entier, au même titre que l’art d’argumenter, étant fondé sur la résistance aux paroles des autres interlocuteurs dans le dialogue théâtral où s’enchaînent les dimensions logique, dialogique, sémantique, rhétorique et pragmatique. L’analyse du texte théâtral nous a permis d’établir que la réfutation, malgré l’évolution sémantique du terme, est associée à la violation de la doxa sociale et son usage à travers les topoï, les figures et preuves du discours dérivé. Elle est également associée à la négation et appuyée par des connecteurs marquant l’opposition entre les points de vue du partenaire du dialogue. Cette étude aimerait donc à contribuer au débat actuel en proposant une piste de recherche dont nous avons la présomption de croire qu’elle est des plus fécondes.

  • Titre traduit

    The Art of Refutation. A Rhetorical-pragmatic approach to theatrical dialogue in 20th-century France


  • Résumé

    Of the numerous studies devoted in recent years to the study of refutation, most have aimed to shed light on refutation in its logical-semantic structure. This thesis aims to show that refutation is a full-fledged art based, like the art of argumentation, on resistance to the words of other interlocutors in theatrical dialogue, in which the logical, dialogical, semantic, rhetorical and pragmatic dimensions combine. The analysis of theatre texts has allowed us to establish that refutation, in spite of the semantic evolution of the term, is associated with the violation of social doxa and its use via topoï, figures and proofs of derived discourse. It is also associated with negation and is supported by connectors that mark opposition among the points of view of the partners in dialogue. This study seeks to contribute to the current debate by proposing a research path that appears to have borne fruit.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.