La mémoire collective de la révolution culturelle dans le cinéma chinois contemporain (1979-2009)

par Wenjun Deng

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Catherine Bertho-Lavenir.

Soutenue le 14-06-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    Cette thèse se consacrera à la question de construction d'une mémoire collective de la révolution culturelle (1966-1976) par le cinéma chinois contemporain de l'année 1979 à 2005. cette thèse n'est pas une étude esthétique du cinéma chinois ; son axe central consiste à faire une analyse et une interprétation socio-historique des films et à interroger le cinéma en tant qu'il offre un ensemble de représentations qui renvoie directement ou indirectement à la société réelle du passé. au lieu de mesurer des empreintes déposées dans la « mémoire nationale » des années de troubles par les images cinématographiques, je vais tenter de comprendre et faire comprendre comment l'histoire de la révolution culturelle avait été convoquée, figurée et réinventée par le cinéma chinois en fonction des enjeux du temps présent. la lecture historique et sociale des films qui abordent la question de la mémoire collective permettra d'atteindre à des zones non-visibles de la société chinoise pendant la révolution maoïste. elle permettra aussi de comprendre comment la mémoire d'un événement traumatisant pour la société est en permanence recomposée pour s'inscrire dans une identité collective en continuelle mutation.

  • Titre traduit

    The Collective Memory of the Cultural Revolution in Contemporary Chinese Films (1979-2009)


  • Résumé

    This thesis is devoted to studying the collective memory of the Cultural Revolution through contemporary Chinese films (1979-2009). The central theme is to demonstrate how de ―seventh art‖ contributed to the vitality and diversity of the writing of the Cultural Revolution history. The Cultural Revolution had highly serious economic and social consequences for the Chinese society as a whole. My interest is to inquiry into the place and responsibility of the individuals in this history through the social-historical interpretation of the films which refers directly or indirectly to the Chinese society of the past. The film about the history and memory can be seen as an agent enhancing our understanding of the history. Reading films about the history and memory will not only provide the link between the past and present for a society, but also provide the guidance to its future. Furthermore, it also helps to understand how the memory of a traumatic event is continuously rewritten by the Chinese society in order to construct a national identity and to fight against forgetting. The question of the identity has also a political significance. Rewriting the history of the Cultural Revolution is also vital to the Chinese authorities who need to re-affirm the legitimacy of its power. Taking into account the place and responsibility of the individuals in the Cultural Revolution is a fundamental issue for writing this traumatic history, which constitute the center of this thesis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.