Les formes du temps dans l’œuvre d'Albert Cohen

par Amenan Gisèle Kouassi

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation francaises

Sous la direction de Alain Schaffner.

Le président du jury était Jeanyves Guérin.

Le jury était composé de Alain Schaffner, Marie Dollé, Carole Auroy.


  • Résumé

    Les formes du temps chez Albert Cohen ont montré qu'il existe une interaction entre le temps chronologique romanesque et l'histoire écrite en filigrane l'ensemble des œuvres. Les différentes formes et modes d'expression du temps chez Cohen constituent le socle d'une écriture plurielle en contradiction avec son temps. L’œuvre de Cohen dépasse tous les clivages de la temporalité poétique, romanesque, lyrique, théâtrale, autobiographique, profane et sacrée pour atteindre une dimension universelle d'une construction du temps fondé sur la différence. Le récit a précisément pour rôle de permettre le décryptage du temps par l'homme à travers une expérience intime dont les différentes manifestations les plus fréquentes dans les romans cohéniens sont l'attente, la solitude, l'ennui et la mélancolie. Le moment intime est non seulement illimité mais il reste ouvert à plusieurs horizons ce qui permet d'ailleurs la cohabitation de multiples séquences spatio-temporelles. Avec l'Histoire, le temps admet deux réalités parallèles : une première, terrestre, à partir de laquelle l'homme commence à évaluer le temps chronologique et linéaire ; une seconde, mythique regroupant la première en lui donnant un ancrage dans le temps d'antan que l'écrivain régénère avec l'avènement d'un nouvel Adam.

  • Titre traduit

    Forms of time in the novels of Albert Cohen


  • Résumé

    Forms at the time Albert Cohen showed that there is an interaction between chronological time and history novels written between the lines of all works. Different forms and modes of expression of time in Cohen are the foundation of a plural writing in contradiction with the times. Cohen's work transcends all divisions of temporality poetic, romantic, lyrical, dramatic, autobiographical, profane and sacred dimension to achieve a universal construction based on the time difference. The History is precisely to allow the decryption part time by man through an intimate experience with the various manifestations common in novels cohéniens are waiting, loneliness, boredom and melancholy. The intimate moment is not only unlimited but it remains open in several horizons thereby also the coexistence of multiple spatio-temporal sequences. With history, time admits two parallel realities : first, land, from which he begins to evaluate the chronological time and linear second, involving the mythical first giving it a foothold in the time of old regenerates the writer with the advent of a new Adam.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.