La gestion discursive de la relation interpersonnelle en classe d'espagnol comme langue étrangère : une étude sur les enseignants universitaires dans un programme d'échange intrenational à Valparaiso.

par Christian Rivera

Thèse de doctorat en Didactique des langues et des cultures

Sous la direction de Sophie Moirand et de Juana Marinkovich Ravena.


  • Résumé

    Ce travail a pour objet l’étude des procédures linguistiques employées par les enseignants universitaires d’espagnol comme langue étrangère dans la gestion discursive de la relation interpersonnelle avec les élèves. En partant d’une perspective discursive nous postulons que la gestion discursive de la relation interpersonnelle peut être considérée comme la manière dont l´enseignant, en qualité de parlant/producteur (et agent social), gère un ensemble de procédures linguistiques pour établir la relation interpersonnelle avec les élèves dans la salle de classe, en fonction des limites et possibilités qui encadrent son travail dans un espace social et un espace discursif. À partir de cette proposition nous avons déterminé que le sens de la gestion discursive dans le domaine didactique et pédagogique réfère spécifiquement à l'aide que l'enseignant, en sa qualité de compétent et facilitateur de l'apprentissage, fournit aux étudiants. En outre, selon nous, cette aide résulte d’une logique croisée dans laquelle convergent deux principes antinomiques: une hétéronomie et une autonomie discursive. En nous basant sur l’analyse des transcriptions de classes filmées et des entretiens avec les élèves, on montre que les procédures linguistiques employées par les enseignants correspondent au phénomène de la modulation et opèrent à deux niveaux, un micro et un macro fonctionnement. On confirme également que ces procédures se situent dans la logique croisées qui est propre au sens de l’aide. Néanmoins, on constate que la gestion discursive des enseignants qui se situe dans cette logique croisée est problématique dû à la distribution des procédures linguistique et son éventuel contre-sens.

  • Titre traduit

    The discursive management of interpersonal relationships in the class of spanish as a foreign language : a study of University teachers in an international exchange program in Valparaiso


  • Résumé

    This work is about the the study of linguistic procedures used by university teachers of Spanish as a foreign language in the discursive management of interpersonal relationships with students. Starting from a discursive perspective we argue that the discursive management of interpersonal relationship can be considered as how the teacher as speaker / producer (and social agent) manages a set of linguistic procedures to establish the interpersonal relationship with students in the classroom, based on the limits and possibilities that surround his work in a social and discursive space. From this proposition we determined that the sense of the discoursive management in the didactic and pedagogical domain refers specifically to the help which the teacher, in his capacity as a competent being and as a facilitator of learning, provides to the students. In addition, we believe that this help results from a crossed logic in which converge two contradictory principles: discursive heteronomy and autonomy. Based on our analysis of transcripts of videotaped classes and interviews with students, we show that the procedures used by language teachers correspond to the phenomenon of modulation and operate at two levels, a micro and a macro functioning. We also confirm that these procedures are in a logic which is particular to the sense of help. However, we note that the discursive management of teachers, which is in this logic, is problematic due to the distribution of linguistic procedures and its eventual unproductiveness.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.