La recette du roman populaire, façon Alexandre Dumas

par Karl Akiki

Thèse de doctorat en Littérature et civilisation francaises

Sous la direction de Daniel Compère.

Le président du jury était Alain Pagès.

Le jury était composé de Daniel Compère, Gérard Gengembre, Gérard Bejjani.


  • Résumé

    Le roman populaire est souvent associé à une littérature de seconde zone, gravitant autour des Lettres nobles. C’est surtout son public qui est décrié puisqu’il s’agit d’un lectorat de consommation qui impose à l’auteur un mode d’écriture particulier. Toutefois, certains auteurs comme Alexandre Dumas ont réussi à dépasser ce mépris en étant reconnus par la nation française. Pour cet écrivain prolifique, la reconnaissance voit le jour dans les couloirs sombres du Panthéon. Ses œuvres, elles, demeurent sur le parvis! Ce travail a l’ambition de montrer que l’écriture dumasienne détient un poids littéraire des plus considérables à travers sa sollicitation par les foules. Deux œuvres retiennent notre attention vu qu’elles sont connues de tous mais pas nécessairement lues par tous : Le Comte de Monte-Cristo et Les Trois Mousquetaires. Après un constat premier sur la réception double accordée à ces romans, nous analyserons leur imaginaire (personnages, espaces et scènes de genre) d’une part et leur structure narratologique (morphologie, narrateur et narration) d’autre part. Cette lente dissection tentera de comprendre, à partir de sa deuxième et de sa troisième partie, le mécanisme de l’attrait exercé par la plume de Dumas sur la grande masse des lecteurs. L’on aboutit ainsi à des ingrédients particuliers qui sont la signature de l’auteur. Néanmoins, force nous est de constater que cette recette est partagée par d’autres écrivains. Elle permet à la littérature populaire de regagner ses galons et d’affirmer sa légitimité.

  • Titre traduit

    The popular novel recipe – The Alexandre Dumas way


  • Résumé

    The popular novel is often considered to be second-class literature, orbiting around the Fine Literature. The blame is on the consumerism of its readers that forces the authors to follow a certain style of writing. However, some authors, like Alexandre Dumas, managed to avoid this contempt by getting the acknowledging of the French nation. For this prolific writer, recognition saw the light in the dark alleys of the Pantheon, unlike his works that remain snubbed.The aim of this thesis is to prove that Dumas’ work is a heavy-weight of literature due to the high appeal it has over the masses. Two works grab our attention as they are known to all, but not necessarily read by all : The Count of Monte Cristo and The Three Musketeers. In the first place, we will observe the double reception of each of these novels, before analyzing their imaginary (characters, spaces and genre scenes) on the one hand and narration structure (morphology, narrator and narration) on the other. Through this slow dissection, in the second and third part, we will try to understand how Dumas’ pen casts his spell over the big mass of readers. It thus leads us to specific ingredients that are the signature of the author. Nevertheless, we are compelled to note that this recipe is shared by other writers. It allows popular literature to regain its stripes and its legitimacy.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.