Morphosyntaxe et sémantique des auxiliaires et des connecteurs du tibétain littéraire : étude diachronique et synchronique

par Guillaume Oisel

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Nicolas Tournadre.

Le président du jury était Dan Xu.

Le jury était composé de Nicolas Tournadre, Françoise Robin, Jacques Bres.


  • Résumé

    L’étude du système verbal du tibétain littéraire présente un intérêt typologique à plus d’un titre. D’une part, elle permet d’observer l’évolution du système verbal, notamment les constructions avec un auxiliaire et les connecteurs verbaux, sur une période de plus de mille ans. Cette langue classique a l’avantage d’avoir quasiment préservé la même orthographe au cours de cette très longue période. J’ai choisi de me concentrer sur la période du quinzième siècle en choisissant pour corpus principal une œuvre très célèbre : la biographie de Milarépa. J’ai ensuite comparé le système verbal de cette période avec le tibétain littéraire contemporain. La principale raison qui a motivé cette étude, est l’émergence en tibétain moyen d’un système d’auxiliaires indiquant l’évidentialité, c'est-à-dire la grammaticalisation de la source épistémologique et de l’accès à l’information. Le tibétain est la seule langue littéraire d’Asie ayant une grande ancienneté qui ait développé un système verbal évidentiel complexe. Outre l’étude de la sémantique grammaticale, la deuxième motivation à l’origine de cette étude est la syntaxe des constructions avec un auxiliaire et des connecteurs du tibétain moyen et leur évolution en tibétain littéraire contemporain. Les données du tibétain littéraire et les analyses synchronique et diachronique sont susceptibles d’apporter une contribution à la typologie aussi bien en ce qui concerne l’évidentialité et les modalités épistémiques qu’en ce qui concerne la syntaxe des auxiliaires et des connecteurs.

  • Titre traduit

    Morphosyntax and semantics of literary Tibetan auxiliaries and clause linking : diachronic and synchronic study


  • Résumé

    The analysis of the literary Tibetan verb system is an object of typological interest for several reasons. Firstly, it allows us to look at the evolution of the verb system notably auxiliary verb constructions and clause linking during a period of more than a thousand years. Classical Tibetan has the advantage of having preserved almost the same orthography during this very long period of time. I decided to focus on the fifteenth century by selecting a well-known book as a main corpus: the Life of Milarepa. I then compared the verb system of this period with contemporary literary Tibetan. The main reason for this study is to better understand the emergence of an auxiliary verb system in middle Tibetan which marks evidentiality, that is to say the grammaticalization of the epistemological source and the access to information. Literary Tibetan is the only language in Asia with an ancient history which has developed a complex evidential verb system. Apart from the analysis of grammatical semantics, the second reason for this study is my interest in the syntax of auxiliary verb constructions and of clause linking in middle Tibetan and their evolution in contemporary Tibe! tan. My data on literary Tibetan and my synchronic and diachronic analysis may make a significant contribution to the typological studies of evidentiality and epistemic modality as well as of the syntax of auxiliary verb constructions and clause linking.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.