Echanges culturels dans une économie mondialisée. La réception du spectacle de langue française en Corée, 1960-2012

par Eun Min Ji

Thèse de doctorat en Science de l'information et de la communication

Sous la direction de Catherine Bertho-Lavenir.

Soutenue le 28-03-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts & médias (2009-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre de recherches sur les liens sociaux (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Bruno Péquignot.

Le jury était composé de Catherine Bertho-Lavenir, Bruno Péquignot, Évelyne Cohen, Patrick Fridenson, Hugues Tertrais.


  • Résumé

    L’histoire des relations culturelles internationales à travers l’étude des circulations et des transferts culturels, dans un contexte de mondialisation, est un sujet de plus en plus fréquent. Nous comprenons alors que l’action dans le domaine culturel correspond à l’intérêt que portent les États et les nations à faire connaître leur réalité sociale, politique, économique, scientifique et technique, afin de mieux échanger leurs réalisations. Dans le contexte particulier de la Corée du XXe siècle, les spectacles en langue française sont davantage perçus pour leur approche académique. Si ces derniers sont compris comme des œuvres savantes, mais aussi critiques et politiques, les spectacles coréens se focalisent davantage sur leur popularité auprès du grand public. En revanche, la comédie musicale de langue française, déjà présente sur le sol coréen mais qui jusqu’alors était perçue pour son approche académique, investit désormais le champ du divertissement populaire. Nous pouvons relever les principaux facteurs contribuant à ce succès au travers d’une approche esthétique et une méthodologie propre au marketing. Dans un contexte de circulation internationale des produits culturels, le plus important est de saisir dans quelles mesures cette culture peut s’adapter et influencer le développement d’une autre culture. Notre étude consacrée à la réception de la comédie musicale de langue française en Corée devrait constituer un moyen de révéler les points de convergences ou de différences entre deux cultures radicalement éloignées, géographiquement, certes, mais aussi sur le plan historique, social ou généalogique. Notre analyse du rôle de la mondialisation repose sur la réception d’une culture sur un terrain étranger afin d’évaluer les influences réciproques que se portent ces deux cultures.

  • Titre traduit

    Cultural exchange in the process of economic globalization : Korean reception of performing art in French, 1960-2012


  • Résumé

    The history of cultural relations in the international arena, carried out through circulations andtransfers, has come to be a subject emerging more and more frequently in the context of globalization. It hasbecome apparent that actions of interchange in and from cultural domains respond to the states’ interestwhile countries allows others to acknowledge their social, political, economic, scientific and technical reality,in order for their realizations to be exchanged better. As for the context of Korea in the midst of its 20thcentury development, performances in French have been well perceived mainly through their academicapproach. They tend to be understood as technical, as well as critical and political maneuvers, whereasKorean performing arts exhibit the tendency of focusing on gaining popularity from a large public. On theother hand, musical theatre in French, readily present in Korean stages but perceived predominantly in thelight of academic approach, is starting to shift to the popular entertainment realm. Some of the principalfactors to its success can be studied through an aesthetic approach and methods oriented on marketing. Interms of international flow of cultural products, with the recognition of globalized economies, the essentialquestion is to grasp to what extent one culture can be assimilated into and influence the development ofanother. The efforts directed towards the Korean reception of musical theatre in French will have to give riseto a system in which the point of convergence or the differences between two radically distinct cultures notonly in geographical, but also in historical, social and genealogic respect should be duly noted. Our analysisof the role of the process of globalization lies on the inflow of one culture into a foreign territory, with thereciprocal influences arising from the relationship between the two.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.