Dias Gomes : Le chemin de croix d'un insoumis

par Marinilda Bertolete (Boulay)

Thèse de doctorat en Etudes brésiliennes

Sous la direction de Jacqueline Penjon.

Soutenue le 12-10-2013

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur les pays lusophones (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Myriam Tanant.

Le jury était composé de Jacqueline Penjon, Myriam Tanant, Cláudia Braga, Jorge P. Santiago.


  • Résumé

    A partir de la constatation du rôle majeur joué par l’oeuvre théâtrale de Alfredo de Freitas Dias Gomes, dit Dias Gomes [1922-1999], dans la construction de la dramaturgie moderne brésilienne, cette étude se propose de retracer le parcours créatif du dramaturge entre 1937, lorsqu’il publie sa première pièce, jusqu’à sa dernière oeuvre écrite en 1999. Dans la première partie de cette recherche, nous accompagnons les persécutions que Dias Gomes a dû affronter en tant qu’intellectuel de gauche durant le « Estado Novo » de Getúlio Vargas et la dictature militaire instaurée en 1964. Dans la deuxième partie, nous nous penchons sur les pièces écrites au cours des premières années, à partir de 1942. Puis nous suivons son évolution jusqu’à la consécration de son théâtre en 1960. Le troisième volet s’attache aux pièces écrites à partir des années 1960 qui représentent un ensemble d’oeuvres éclectiques que ce génie de la scène a laissées en héritage.

  • Titre traduit

    Dias Gomes : The Holy Cross Journey of a Rebel


  • Résumé

    Based on the recognition of the major role played by the theatrical work of Alfredo Dias Gomes de Freitas, said Dias Gomes, in the construction of modern Brazilian drama, this study aims to retrace the creative life of the play writer from 1937, when he published his first piece, until 1999, when he wrote his last work. In the first part of this research, we follow the persecutions that Dias Gomes had to face as a left wing intellectual during the authoritarian regime of the Getúlio Vargas and the military dictatorship starting in 1964. In the second part of this research, we focus the pieces written during his early years, from 1942. Then we follow his evolution until the consecration of his theater in 1960. The third part focuses on written documents from the 1960s that represent a set of eclectic works that this genius of the drama has left as a legacy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.