Matériel cultuel et pratiques religieuses dans le Proche-Orient romain (Syrie, Phénicie, Palestine, Arabie)

par Amélie Le Bihan

Thèse de doctorat en Archéologie. Ethnologie. Préhistoire

Sous la direction de François Villeneuve.

Soutenue le 16-11-2013

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Laurent Tholbecq.

Le jury était composé de François Villeneuve, Philippe Borgeaud, Jean-Baptiste Yon.

Les rapporteurs étaient William Van Andringa.


  • Résumé

    Notre recherche propose une synthèse sur les pratiques religieuses dans le Proche-Orient romain. Elle trouve son intérêt dans la confrontation de sources variées: textes littéraires et épigraphiques, objets archéologiques et représentations iconographiques. Nous nous sommes donné comme tâche d'étudier ces sources non pas séparément mais de les comparer afin d'identifier les instruments de culte, de les décrire et de déterminer quelle était leur place dans les rites religieux du Proche-Orient romain. Le but de ce travail est de poser les bases d'une nouvelle interprétation des rites de cette région grâce à l'ensemble des données réunies dans un corpus. Notre étude considère les cérémonies religieuses, non pas au travers des mythes ou des divinités, mais par la pratique, par les gestes accomplis au moyen d'objets cultuels laissant apparaître les liens entre sacrifiants, offrandes et dieux. Cette étude permet de souligner la variété des cultes et des rites du Proche-Orient romain et la diversité culturelle de cette région, au carrefour de différentes civilisations et mêlant des traditions orientales, grecques et romaines.

  • Titre traduit

    Cultual equipment and religious practices in the Roman Near East (Syria, Phoenicia, Palestine, Arabia)


  • Résumé

    Our research presents a synthesis of the religious practices in the Roman Near East. Its interest is based on the confrontation of various sources: literary and epigraphic texts, archaeological objects and iconography. These sources are not studied separately but comparatively in order to identify the instruments of worship, to describe them and to determine their use in the religious rites of the Roman Near East. The aim of this work is to lay the foundations for a new interpretation of the rites of this region through all the data collected in a corpus. Our study proposes to consider the religious ceremonies, not through myths and deities, but from the practices and the gestures made with cultual objects revealing the links between sacrificers, offerings and gods. This study brings out the variety of cults and rites of the Roman Near East and the cultural diversity of this region, at the crossroads of different civilizations mixing Eastern, Greek and Roman traditions.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.