Les Cyclades sous l'Empire Romain (Ier s. av. J.-C. - IIIe s. ap. J.-C.) : formes et limites d'une renaissance économique et sociale.

par Enora Le Quéré

Thèse de doctorat en Archeologie des périodes historiques

Sous la direction de Francis Prost.

Soutenue le 19-10-2013

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale Archéologie (Paris) , en partenariat avec Archéologies et sciences de l'Antiquité (Nanterre) (laboratoire) et de Archéologies et Sciences de l'Antiquité / ArScAn (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette étude analyse ce que fut la vie des sociétés insulaires égéennes au moment de l'hégémonie romaine et tente d'interpréter le rôle historique des Cyclades au sein de l'Empire romain (Ier s. av. J.-C.-IIIe s. ap. J.-C.). L'examen des transformations politiques, économiques et sociales des cités insulaires permet entre autres de déterminer si les nouvelles conditions instaurées en Égée par le pouvoir impérial romain ont créé une rupture dans leur fonctionnement - notamment par rapport à la basse époque hellénistique - ou si les données insulaires sont restées les mêmes, s'inscrivant dans une continuité reconnaissable par l'historien et dans la « longue durée». Le déclin des îles dont parlent toutes les sources littéraires, tout comme la « renaissance» présumée du Ile s. ap. J.-C., sont ici analysés et nuancés.L'un des enjeux est d'évaluer si l'insularité a été un facteur déterminant dans l'histoire des Cyclades impériales et a créé des modèles sociaux et économiques différents; ou au contraire, si l'Archipel a été totalement intégré, au même titre que les autres régions et provinces, dans le vaste Empire romain, dont on s'attache généralement à souligner la volonté unificatrice. Cette thèse d'histoire spatialement localisée montre toute la pertinence et toute la richesse d'une étude régionale pour le monde grec antique. Le matériel épigraphique et archéologique permet d'appréhender dans sa globalité une société méditerranéenne, pendant plus de trois siècles, et de modéliser un fonctionnement régional (ou micro-régional) à l'intérieur d'un vaste empire, dans un contexte historique et politique précis.

  • Titre traduit

    The Cyclades under the Roman Empire (1st c. BC-3rd c. AD) : aspects and limits of an economic and social renaissance


  • Résumé

    The presents thesis describes life in the island societies of the Aegean during the Roman hegemony, and interprets the historical role of the Cyclades within the Roman Empire (1st c. BC-3rd c. AD). The new conditions established by the Roman imperial state could have resulted in a collapse of the socio-political organization of the Late Hellenistic period. However, it is also possible that the islands conditions remained the same, assuring historical continuity and falling within a "long-term” history. The aim of this research is to provide an answer through a thorough investigation of all political, economic, and social transformations of the islands' poleis (rroÀElç). In this framework, the economic decline attested in multiple written sources, as well as the presumed "renaissance" of the 2nd c. AD, are analyzed.Another aspect of this study is related to the influence of insularity upon the history of imperial Cyclades. It is possible that isolation was determinant, resulting in alternative social and economic models. On the contrary, the Archipelago may have been extensively integrated in the same way as all other regions and provinces of the Roman Empire, whose unifying strategy is usually widely underlined.The present thesis is a spatially localized historical research that shows all the relevance of a regional study regarding the Ancient Greek world. The combines analysis of archaeological and epigraphic material allows a deep understanding of a Mediterranean society, covering a period of more than three centuries. Finally, this research establishes a model for a regional (or micro-regional) functioning within a vast Empire, relying on a precise historical and political context.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Les Cyclades sous l'Empire romain : histoire d'une renaissance


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Presses universitaires de Rennes à Rennes

Informations

  • Sous le titre : Les Cyclades sous l'Empire romain : histoire d'une renaissance
  • Dans la collection : Histoire , 2108-9256
  • Détails : 1 vol. (455 p.-XI p. de pl.)
  • ISBN : 978-2-7535-4045-3
  • Annexes : Bibliogr. p. 395-420. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.