Les arts plastiques et les technologies numériques en Islande : Histoire et "glocalisation"

par Margrét Ólafsdóttir

Thèse de doctorat en Arts et sciences de l'art. Esthétique

Sous la direction de Dominique Chateau.


  • Résumé

    Une absence d'oeuvres d'art des médias en Islande au tournant du siècle dernier, qu'elles soient électroniques ou numériques, a initié cette recherche. Elle a incité l'auteur à entreprendre une analyse de l'histoire des arts plastiques du pays au moment où il était en train de devenir indépendant du Danemark. Cette période est marquée par une quête identitaire, où la définition de la particularité culturelle a dominé le discours sur l'art. En plaçant l'art du passé dans le contexte de la colonie, et l'art moderne dans celui de la lutte pour l'indépendance, il devient possible de montrer que l'absence des arts des médias peut être expliquée par le contexte postcolonial de l'après-guerre. Elle montre finalement comment l'isolement des artistes a été brisé dans ce contexte. Pour finir elle examine comment le pouvoir politique et les institutions culturelles ont réagi à la globalisation des technologies électroniques et numériques qui ont contribué à changer la création et la pratique artistique.

  • Titre traduit

    Visual arts and digital technologies in Island : history and "glocalisation"


  • Résumé

    A lack of media art in Iceland at the turn of last century, whether electronic or digital, initiated this research. The deficiency encouraged the author to undertake analysis of the history of art in Iceland, at a time when it was becoming independent from Denmark. This period is characterized by the nation's quest of identity, where the definition of cultural particularity dominated the discourse on art. By placing the art of the past in the context of the colony, and modern art in that of the struggle for independence, it is possible to show that the lack of media arts can be explained by the postcolonial situation after the war. Finally, it shows how the isolation of artists was broken in this context. To conclude it examines how the political and cultural institutions have reacted to the globalization of electronic and digital technology that has contributed to change the artistic creation and practices.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.