L'idée d'union politique de l'Europe de 1980 à 1991.

par Laetitia Guittard

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Robert Frank.

Soutenue le 28-02-2013

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Histoire de l'Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne , en partenariat avec Identités, Relations Internationales, Civilisations de l'Europe (IRICE) (équipe de recherche) et de Identites- relations internationales et civilistions de l'Europe / IRICE (laboratoire) .

Le président du jury était Éric Bussière.

Le jury était composé de Robert Frank, Laurence Badel.

Les rapporteurs étaient Michel Catala.


  • Résumé

    La décennie 1980-1991 a constitué pour la construction politico-institutionnelle de l'Europe communautaire un tournant historique symbolisé par les deux grandes étapes que sont l'Acte unique européen (1986) et le traité de Maastricht (1992). Cependant, c'est bien en coulisses et non à travers ces images d'Epinal que se noua le destin de la Communauté européenne .Au-delà de ces réalisations concrètes, il convient de s'attarder sur ce qui poussa les décideurs de l'époque à accepter ou même à refuser d'approfondir cette construction. Dès lors il s'agit, à travers cette étude, de tenter de cerner autant qu'il se peut les deux mouvements de relance (1984 et 1989) qui, durant cette période, se sont profilés sur le plan des institutions communautaires et paracommunautaires de coopération et qui, finalement, conduisirent les responsables européens à s'orienter vers l'Union politique et plus globalement vers l'Union européenne.

  • Titre traduit

    The idea of political union of the European Community from 1980 to 1991


  • Résumé

    The 1980-1991 decade has been an historical turning point for the creation of the political and institutional European community, symbolized by two keys events : the Single European Act (1986) and the Treaty of Maastricht (1992).However, it is behind the scenes and not only through these specific actions that the real destiny of the European Community was sealed. Beyond these concrete actions, a strong attention should be given on what pushed, at that time, the decision makers to accept or even refuse to deepen this construction.From then on, the purpose of this study is to identify as much as possible the two political stimulus plans (1984 and 1989), that during this period, were outlined by the Community institutions and mechanisms of cooperation in foreign policy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.