Durabilité et hiérarchie des sépultures collectives dans le Nord-Ouest de la France et dans les Îles Britanniques (4500-2500 avant J. -C. )

par Christophe Sévin-Allouet

Thèse de doctorat en Archéologie

Sous la direction de Patrice Brun.

Soutenue en 2011

à Paris 1 .


  • Résumé

    A partir de l'introduction de dates 14C dans un modèle statistique d'inférence bayésienne, ce travail propose de reconsidérer les durées d'utilisation de sépultures collectives néolithiques. Cette approche, développée il y a quelques années par des archéologues britanniques, avait montré que cinq monuments du sud de l'Angleterre, loin d'avoir fonctionné sur plusieurs siècles, avaient connu des durées d'utilisation très courtes. D'autres sépultures collectives, localisées aussi bien en France qu'en Grande-Bretagne, ont alors été étudiées ici dans un cadre bayésien. Les résultats obtenus témoignent également de fréquentations brèves, alternant parfois avec des phases d'abandon pouvant pour leur part être assez longues. Cela modifie alors considérablement la lecture sociologique de ces sépultures dont l'histoire, désormais mieux comprise, replace les individus au cœur du discours : les durées trop longues avaient eu pour corollaire de déconnecter cette histoire de sa substance événementielle. Elle est désormais pensée à échelle humaine, en termes de génération. De même, à l'aune de ces temps plus courts, le choix des lieux de construction sur des places préexistantes à caractère domestique ou funéraire, mais également les pratiques de commémoration et les phases parfois tardives de monumentalisation des tombes sont réinterprétés. Il apparaît que, bien plus que de simples sépultures, il y aurait là une volonté de créer avant tout une mémoire collective visant à rattacher les populations à un passé commun, légitimant ainsi l'appartenance d'un territoire. C'est à travers une approche phénoménologique que ces questions de temps et d'espace sont en dernier lieu discutées.

  • Titre traduit

    Durability and hierarchy of collective graves in Northwest of France and British Isles (4500-2500 BC)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (596 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 405-444. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 13 : 31

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.