L’altermondialisme au Liban : un militantisme de passage : Logiques d’engagement et reconfiguration de l’espace militant (de gauche) au Liban

par Marie-Noëlle AbiYaghi (Abi Yaghi)

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Isabelle Sommier.

Soutenue le 06-06-2013

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale de science politique (Paris) , en partenariat avec Centre européen de sociologie et de science politique (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse examine comment en l'espace de quelques années, des collectifs sont créés au Liban, en tant qu'«espaces de passage» politiques pour des acteurs à la recherche de ressources permettant une reconversion d'un capital militant engrangé. Ce qui nous a amené à un double questionnement: que nous dit ce «moment» de l'altermondialisme au Liban de l'altermondialisme en général? Et de l'espace du militantisme au Liban? Comment le label altermondialiste est revendiqué dans un contexte particulièrement verrouillé d'une part par le système politique dont les acteurs dominants disposent de ressources importantes pour entraver les mobilisations protestataires, d'autre part par un système partisan et associatif dont les militants altermondialistes s'évertuent de se distinguer. Nous avons aussi examiné les «bricolages singuliers» de cadres de références altermondialistes, pour proposer une «analyse localisée» de l'altermondialisme : si la mouvance s'inscrit dans un horizon idéologique et langagier «international», elle s'organise, se comprend, s'énonce, se transforme avant tout dans un système de contraintes mais aussi un «dialecte» tout libanais. Plutôt que de proposer une analyse en termes d'importation de la cause, nous nous sommes penchés sur l'idée d'une greffe de la cause à saisir dans les interactions possibles entre son énonciation locale et ses avatars globaux, mais aussi entre les innovations militantes que l'altermondialisme libanais comprend et les formes de reproductions locales qui le travaillent. Basant la démonstration sur quatre collectifs, cette thèse vise à apporter un éclairage sur les politiques protestataires au Liban en combinant, aux différentes étapes de l'enquête et de la démonstration, une approche mésosociologique (au niveau des collectifs) et microsociologique (au niveau des acteurs). Nous tenterons ainsi de comprendre comment et pourquoi le militantisme altermondialiste a constitué un militantisme de «passage» au Liban.

  • Titre traduit

    Alternative globalization in Lebanon : a space of passage : rationale of commitment and restructuring of (left-wing) activist space


  • Résumé

    This thesis explores how in the space of few years, we have witnessed the formation of collectives in Lebanon as "political pathways" for actors searching for resources to allow the reconversion of accumulated militant capital, which raises a two-folded question: What does this moment of "alternative-globalization" tell us about alternative globalization in general? And what does it tell us about the militant and activist space in Lebanon? How was the label of "alternative-globalization" reclaimed facing a context which from the one hand, important and significant resources are being employed by the Lebanese political system, and its dominant actors to haIt and hinder mobilizations and protests, while on the other, facing a partisan and associative system, which the alternative globalization militants and activists are striving to distinguish themselves from it. Throughout this thesis, we will be examining particular and specific "bricolages" of the alternative globalization's frame of reference to be able to propose a "localized analysis" of alternative globalization: Although the alternative globalization movement is of an international ideological and linguistic frame and context, yet it is organized, understood and transformed within a local system of constraints, and then voiced in a Lebanese "dialect". lnstead of proposing an analysis of importing the cause, we are examining the idea of adapting and reclaiming the cause between the existing and possible interactions between local limitations and manifestations and its global actors (avatars), but also, between the Lebanese activist innovations of alternative globalization and its reproduced local forms. Basing our analysis on four collectives, this thesis aims to shed the light on protest politics adopted in Lebanon, while combining, at different stages of our study, the meso-sociological (on the level of the collectives) and the micro-sociological (on the level of actors). By doing so, we are trying to understand how and why the alternative globalization constituted an activist/militant space of passage for the movement in Lebanon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.