Discrétion et manipulation dans les marchés publics : étude du cas français

par John Moore

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Stéphane Saussier.

Soutenue en 2013

à Paris 1 .


  • Résumé

    La présente thèse de doctorat étudie empiriquement les liens entre la discrétion des acheteurs publics et les manipulations des marchés publics en étudiant le cas français. En premier lieu, deux types de manipulations fréquemment observées dans les marchés publics - la collusion et l'influence des politiques - sont analysés. Les conséquences et les moyens de lutter contre ces pratiques sont mis en avant. Dans un second temps, cette thèse étudie des réformes récentes ayant augmenté le pouvoir discrétionnaire des acheteurs publics. Cette seconde partie montre en quoi ces réformes peuvent aider à lutter contre la collusion, la corruption et l'influence du politique tout en augmentant, dans certains cas, l'efficacité de la commande publique. En combinant le management public et l'organisation industrielle, cette thèse contribue aux débats concernant la performance de la commande publique et les liens entre discrétion et corruption.

  • Titre traduit

    Discretion and manipulation in public procurement : evidence from France


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (223 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 205-219

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : E 13 : 21
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : P2013-28

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Bordeaux. Direction de la Documentation. Bibliothèque Universitaire Droit, science politique,économie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFT 2013/PA01/0064
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.