Four essays on the psychological determinants of risk-taking, education and economic performance

par Noémi Berlin

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Louis Lévy-Garboua.

Soutenue le 03-12-2013

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) et de Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Jean-Christophe Vergnaud.

Le jury était composé de Louis Lévy-Garboua, Todd I. Lubart, Marie-Claire Villeval.

Les rapporteurs étaient Susan k. Laury, Luis Pedro Santos Pinto.

  • Titre traduit

    Quatre essais sur les déterminants psychologiques de la prise de risque, l'éducation et la performance économique


  • Résumé

    Cette thèse apporte une contribution expérimentale au rôle des facteurs psychologiques dans des choix éducatifs impliquant prise de risque et performance. L'utilisation des théories psychologiques dans l'étude des comportements économiques est devenue une discipline à part entière. Le but principal consiste à expliquer les mécanismes impliqués dans la prise de décision. La raison principale provient du fait que les modèles économiques "classiques" sont souvent remis en questions dans leur manière d'appréhender le processus de décision. Bien que ces modèles constituent naturellement une première étape pour l'élaboration des politiques économiques, les hypothèses sur lesquelles ils reposent peuvent être une représentation simplifiée du comportement de l'agent. Nous nous limitons dans cette thèse à l'analyse de l'impact de certaines variables psychologiques: les préférences pour le risque, la confiance, la personnalité, la créativité. Nous évaluons également l'effet du genre. Les décisions et les comportements étudiés se réfèrent systématiquement à des choix éducatifs, bien que la plupart des chapitres se situent dans un contexte plus général et peuvent donc s'appliquer à d'autres domaines impliquant les mêmes mécanismes tels que les choix de carrière. La première partie de cette thèse évalue le rôle joué par la confiance (en ses propres capacités) dans la prise de décision lors de deux types d'activités risquées: la décision (individuelle) de continuer ou non l'activité impliquant un accroissement de sa difficulté, et la décision d'entrer en compétition. Ces deux activités reposent sur une distribution des probabilités de succès inconnues, la confiance étant alors la probabilité subjective de réussite. Dans un cas (chapitre 1), la confiance en soi est absolue et peut varier avec le niveau d'aspiration et le niveau des capacités. Dans un autre cas (chapitre 2), la confiance en soi est relative et peut être modulée par la réception d'un feedback et selon le genre de l'individu. Nous montrons que la confiance en soi, qui varie avec ces différentes dimensions, a un impact sur les performances et les décisions observées. Dans la deuxième partie, nous nous intéressons à la population des adolescents. Deux chapitres étudient l'influence de variables psychologiques sur la réussite scolaire et les préférences pour le risque. Dans le chapitre 3, une étude de terrain, nous tentons d'expliquer la réussite scolaire (mesurée via les notes obtenues pendant l'année) par la personnalité et la créativité. Nous observons aussi un effet genre différencié sur la réussite en classe et au brevet (examen national et anonyme). Le chapitre 4 vise à améliorer la compréhension des préférences pour le risque de l'adolescent afin d'optimiser les politiques qui leur sont destinées.


  • Résumé

    This thesis contributes to the experimental literature on the role played by psychological factors in educational choices implying risk-taking and performance. Using psychological insights to study economic behaviors has become a discipline on its own. Its main goal is to explain most of the mechanisms involved in the process of decision making process. The reason for introducing concepts of psychology into economic theory is mainly because "classic" economic models are often questioned on the decision-making process they propose. Even though these models are a first step for the elaboration of economic policies, the assumptions made are usually a simplification of the economic agent's behaviors. This dissertation considers an analysis on specific psychological determinants: risk preferences, self-confidence, personality and creativity. We also evaluate gender effects. The studied decisions and behaviors are systematically related to educational choices, even though most of the chapters are presented in a more general framework and can thus be applied to other decisions implying the same mechanisms such as career choices. The first part is dedicated to investigate the effect of confidence (in one's own abilities) on two types of decisions that involves a risky dimension: the (individual) decision of continuing the activity or not with an increasing difficulty, and the decision to enter competition. Both of these activities rely on an unknown distribution of probabilities of success. Confidence therefore becomes the subjective probability. First, (chapter 1), we consider absolute self-confidence which can vary with aspiration and ability levels. Second, (chapter 2), we focus on relative self-confidence which can be modulated by a feedback receipt and the gender of the individual. We show that self-confidence, which varies with these different dimensions, has an impact on performances and observed decisions. The second part of this dissertation focuses on teenagers. We present two studies on the psychological determinants of schooling achievement and on risk preferences. Chapter 3 examines if schooling achievement (measured by schooling grades during the year) can be explained by creativity and personality. We also observe a different gender effect on a national exam success and schooling grades. Chapter 4 improves the understanding of teenagers' risk preferences in order to improve policies aimed for them.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque électronique de l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.