Economie politique des réformes de l'indémnisation du chômage : le cas des lois Hartz (2003-2005)

par Baptiste Françon

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Bruno Amable.

Soutenue le 22-02-2013

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jérôme Gautié.

Le jury était composé de Bruno Amable, Muriel Roger, Camille Logeay.

Les rapporteurs étaient Yannick L'Horty, Stéphane Rossignol.


  • Résumé

    Cette thèse s'inscrit dans la littérature d'économie politique qui analyse le récent mouvement de réformes de l'indemnisation du chômage en Europe. Construite autour de trois essais, la thèse traite plus précisément des conditions d'émergence des lois Hartz. Ces réformes mises en place en Allemagne de 2003 à 2005 ont notamment conduit à une baisse significative de la générosité des prestations d'indemnisation. Dans le chapitre 1, une analyse empirique identifie les déterminants socio-économiques du soutien individuel aux réformes. Il teste en particulier l'hypothèse selon laquelle de telles réformes seraient motivées par un conflit entre insiders et outsiders. Les résultats montrent au contraire que c'est la profession et non le statut dans l'emploi qui structure le soutien aux réformes. Le chapitre II propose un modèle théorique où les agents votent à la fois sur le niveau global de générosité, de l'assurance chômage et sur la dégressivité des prestations. Le modèle prédit que la détermination politique de ces paramètres dépend de l'hétérogénéité des risques de chômage au sein de la population. Ces prédictions sont validées empiriquement sur un panel de 24 pays. Le chapitre III étudie l'impact des lois Hartz sur l'emploi. Une comparaison avec la France fait apparaître que ces réformes n'ont pas eu d'effet significatif sur l'emploi agrégé, mais qu'elles ont encouragé le recours au temps partiel. Une évaluation micro¬économétrique de l'impact des baisses de durée d'indemnisation montre que celles-ci n'ont pas accéléré le retour vers l'emploi. Elles ont par contre réduit les incitations à se servir de l'assurance chômage comme d'un dispositif de préretraite.

  • Titre traduit

    Political economy of unemployment compensation reforms : the Hartz case (2003-2005)


  • Résumé

    This dissertation relates to the political economy literature that analyses the recent trend in unemployment compensation reforms in Europe. Organized around three essays, the dissertation deals in particular with the conditions of emergence of the Hartz Laws. These reforms, implemented from 2003 to 2005 in Germany, notably led to a significant decrease in benefits generosity. ln Chapter 1, an empirical analysis identifies the socio-economic determinants of individual support for the reforms. It tests in particular the assumption un der which such reforms are motivated by a conflict between insiders and outsiders. The results show that it is on contrary the occupation and not the job contract that structures the support for the reforms. Chapter Il provides a theoretical model where agents vote on both the overallievel of generosity of unemployment insu rance and the graduai decrease of benefits. The model predicts that the political determination of these parameters depends on the heterogeneity of unemployment risks within the population. These predictions are empirically validated on a panel of 24 countries. Chapter III discusses the impact of the Hartz laws on employment. comparison with France shows that these reforms had no significant effect on aggregate employment, while they fostered the use of part-time. A micro econometric evaluation of the impact of the cuts in compensation durations shows that they have not accelerated the retum to employment. They mainl reduced incentives to use unemployment insurance as an early retirement scheme.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Bibliothèque : Bibliothèque Cujas de droit et de sciences économiques (Paris).
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.