Regulation and trade in development : explaining productivity at the firm level

par Sean Michael Dougherty

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Lionel Fontagné.

Soutenue le 11-04-2013

à Paris 1 , dans le cadre de École doctorale d'Économie (Paris) , en partenariat avec Centre d'économie de la Sorbonne (Paris) (laboratoire) et de Centre d'économie de la Sorbonne (laboratoire) .

  • Titre traduit

    Règlement et commerce dans le développement : explication de productivité au niveau de l'entreprise


  • Résumé

    Les institutions et leurs règles sous-jacentes sont essentielles pour le développement économique, car elles fournissent un cadre pour le bon fonctionnement des marchés. Cependant, les différents types de réglementations et même les cadres institutionnels peuvent avoir des effets très différents sur les résultats au niveau de l'entreprise ou de l'individu. Cette dissertation examine l'effet de plusieurs types de règlementations et d'institutions sur la productivité et des mesures apparentées à celle-ci. Le premier chapitre examine l'effet de la concurrence internationale et des barrières compétitives intérieures sur la croissance de la productivité au niveau de l'entreprise dans les pays de l'OCDE. Une interaction étroite est observée entre la pénétration des importations et les obstacles à l'entrée d'origine nationale, conditionnelle à la distance où se trouve une entreprise par rapport à la frontière technologique. Le deuxième chapitre examine les effets de la réforme du marché du travail dans les usines situées dans les différents états de l'Inde. Un effet positif de la réforme du marché du travail est observé sur la croissance de productivité au niveau de l'entreprise dans les industries à forte intensité de main-d'œuvre et les industries volatiles. Le troisième chapitre se concentre sur les exportateurs indiens qui ont profité de la libéralisation des capitaux pour investir à l'étranger et cherchent à savoir s'ils ont profité grâce à l'apprentissage par la pratique. Après avoir fait correspondre ces entreprises avec des entreprises semblables mais qui n'ont pas investi à l'étranger, le chapitre montre que la productivité n'a pas été stimulée, bien que les entreprises aient vraiment gagné en termes de taille globale grâce à l'accès au marché. Le quatrième chapitre explore comment la qualité du système juridique dans les différents États du Mexique a eu un impact sur la taille des entreprises. Les états pourvus de meilleures institutions juridiques apparaissent comme ayant des entreprises avec un capital plus grand, plus intense et étant plus productives.


  • Résumé

    Institutions, and their underlying rules, are essential for economic development, in that they provide a framework for markets to operate. However, different types of regulatory roles and even institutional settings may have very different effects on outcomes at the firm or individual level. This dissertation examines the effect of several types of rules and institutions on productivity and related measures. The first chapter examines the effect of international competition and domestic competitive barriers on firm-level productivity growth in the OECD. A close interaction is observed between import penetration and domestic barriers to entry, conditional on a firm's distance to the technological frontier. The second chapter examines the effects of labor market reform on plants in different Indian states. A positive effect of labor market reform is found on plant-level productivity growth in labor-intensive and volatile industries. The third chapter looks at Indian exporters who took advantage of capital account liberalization to invest abroad, and explores whether they gained through learning-by-doing. After matching these firms with similar firms that did not invest abroad, the chapter finds that productivity was not boosted, though firms did gain in terms of their overall size through market access. The fourth chapter explores how the legal system in different Mexican states has impacted the size of firms through heightened capital intensity. States with higher quality legal institutions are found to have systematically larger and more productive firms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?