Les pulsations dans les étoiles avec stratifications d'abondance : le cas des étoiles chimiquement particulières HgMn

par Satenik Ghazaryan

Thèse de doctorat en Astronomie et astrophysique

Sous la direction de Georges Alecian et de Haik Harutyunian.

Le président du jury était Daniel Rouan.

Le jury était composé de Georges Alecian, Haik Harutyunian, Richard Monier, Sylvie Vauclair.

Les rapporteurs étaient Richard Monier, Sylvie Vauclair.


  • Résumé

    Dans le présent travail de thèse, on considère le cas des étoiles chimiquement particulières HgMn. Plusieurs observations montrent que certaines étoiles HgMn présentent une variation photométrique monopériodique. La question est laors de savoir si cette variation qui semble bien intrinsèque à l’étoile est une pulsation ou une modulation rotationnelle. Les études théoriques montrent que les HgMn peuvent développer des pulsations du même type que les étoiles SPB, cependant les HgMn ne sont que très marginalement dans cette bande d’instabilité des SPB. Par ailleurs les périodes observées sont également compatibles avec une modulation rotationnelle et certains auteurs proposent de les relier à des taches superficielles. L’objectif de la thèse est d’étudier plus avant les variations photométriques observées dans les étoiles connues pour avoir des stratifications d’abondances et notamment les étoiles HgMn, en améliorant l’analyse des courbes de lumières fournies par CoRoT, puis en complétant les mesures existantes. La thèse comprend une partie consacrée au développement d’une nouvelle procédure pour le traitement des courbes de lumières CoRoT. Ce travail de thèse contient un volet sur une tentative de détection de la granulation à partir de la courbe de lumière d’une étoile HgMn brillante, cela dans le but de confirmer par l’observation directe l’absence de convection superficielle. Enfin, la thèse reprend aussi une étude sur la statistique des anomalies d’abondances mesurées à la surface des HgMn depuis l’année 1993. Le fait que la dispersion observée ne soit pas due aux erreurs de mesure est important pour les modèles théoriques.

  • Titre traduit

    Pulsations in stars with abundance stratifications : the case of the chemically peculiar HgMn stars


  • Résumé

    In the present work we consider the case of chemically peculiar HgMn stars. Several observations show that some HgMn stars present a monoperiodic photometric variation ( Alecian et al. 2009, Morel et al. 2013). So, one problem is to check if this variation, which seems intrinsic to the star, is population or a rotational modulation. Theoretical studies show that MgMn stars could have pulsations in the same type as SPB type stars although HgMn stars are very marginally in the SPB instability strip. On the other hand, observed periods (about one to four days) are also compatible with a rotational modulation, of some authors propose that they could be related to superficial spots. The aim of this thesis is to study further the observed photometric variations in these stars known to have stratified abundances, ad especially HgMn stars, by improving the analysis of the light curves provided to CoRoT, then by considering additional measures to those already published. The thesis is composed of a part devoted to the development of a new method, and by the application of it to the corrections of light curves provided by CoRoT. This thesis is also composed by a work corresponding to an attempt in detecting granulation signal from the bright HgMn stars. Finally, the thesis contains a statistical study of abundance anomalies measured at the surface of HgMn stars and published after 1993. The observed scatter appears not to be due to measurement errors, and this is an important observational fact for theoretical modeling.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2019 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Les pulsations dans les étoiles avec stratifications d'abondance : le cas des étoiles chimiquement particulières HgMn

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (107 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 103-107

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Paris). Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 9078

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Observatoire de Paris (Section de Meudon). Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : MMf-T595
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.