Développement et vérification des logiques probabilistes et des cadres logiques

par Petar Maksimović

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Luigi Liquori et de Silvia Ghilezan.

Le jury était composé de Luigi Liquori, Silvia Ghilezan, Zoran Marković, Hugo Herbelin, Furio Honsell, Marina Lenisa, Zoran Ognjanović, Pierre Lescanne.


  • Résumé

    On présente une Logique Probabiliste avec des opérateurs Conditionnels - LPCP, sa syntaxe, sémantique, axiomatisation correcte et fortement complète, comprenant une règle de déduction infinitaire. On prouve que LPCP est décidable, et on l'étend pour qu’il puisse représenter l'évidence, en créant ainsi la première axiomatisation propositionnelle du raisonnement basé sur l'évidence. On codifie les Logiques Probabilistes LPP1Q et LPPQ2 dans l'Assistant de Preuve Coq, et on vérifie formellement leurs propriétés principales: correction, complétude fort et non-compacité. Les deux logiques étendent la Logique Classique avec des opérateurs de probabilité, et présentent une règle de déduction infinitaire. LPPQ1 permet des itérations des opérateurs de probabilité, lorsque LPPQ2 ne le permet pas. On a formellement justifié l'utilisation des solveurs SAT probabilistes pour vérifier les questions liées à la cohérence. On présente LFP, un Cadre Logique avec Prédicats Externes, en introduisant un mécanisme pour bloquer et débloquer types et termes dans LF, en permettant l'utilisation d’oracles externes. On démontre que LFP satisfait tous les principales propriétés et on développe un cadre canonique correspondant, qui permet de prouver l’adéquation. On fournit diverses encodages - le λ-calcul non-typé avec la stratégie de réduction CBV, Programmation-par-Contrats, un langage impératif avec la Logique de Hoare, des Logiques Modales et la Logique Linéaire Non-Commutative, en montrant que en LFP on peut codifier aisément des side-conditions dans l'application des règles de typage et atteindre une séparation entre vérification et computation, en obtenant des preuves plus claires et lisibles.

  • Titre traduit

    Development and verification of probability logics and logical frameworks


  • Résumé

    We introduce a Probability Logic with Conditional Operators - LPCP, its syntax, semantics, and a sound and strongly-complete axiomatic system, featuring an infinitary inference rule. We prove the obtained formalism decidable, and extend it so as to represent evidence, making it the first propositional axiomatisation of reasoning about evidence. We encode Probability Logics LPP1Q and LPP2Q in the Proof Assistant Coq and formally verify their key properties - soundness, strong completeness, and non-compactness. Both logics extend Classical Logic with modal-like probability operators, and both feature an infinitary inference rule. LPP1Q allows iterations of probability operators, while LPP2Q does not. In this way, we have formally justified the use of Probabilistic SAT-solvers for the checking of consistency-related questions. We present LFP - a Logical Framework with External Predicates, by introducing a mechanism for locking and unlocking types and terms into LF, allowing the use of external oracles. We prove that LFP satisfies all the main meta-theoretic properties and develop a corresponding canonical framework, allowing for easy proofs of adequacy. We provide a number of encodings - the simple untyped λ-calculus with a Call-by-Value reduction strategy, the Design-by-Contract paradigm, a small imperative language with Hoare Logic, Modal Logics in Hilbert and Natural Deduction style, and Non-Commutative Linear Logic (encoded for the first time in an LF-like framework), illustrating that in LFP we can encode side-conditions on the application of rules elegantly, and achieve a separation between verification and computation, resulting in cleaner and more readable proofs.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Côte d'Azur. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.