Analyse du façonnage de l'identité professionnelle des enseignants d'école primaire en formation initiale

par Philippe Zimmermann

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Méard et de Éric Flavier.

Soutenue le 11-04-2013

à Nice , dans le cadre de Ecole Doctorale Sciences du Mouvement Humain (Marseille) , en partenariat avec Laboratoire Motricité Humaine, Éducation, Sport, Santé (Nice, Alpes-Maritimes) (laboratoire) et de Laboratoire Motricité Humaine, Education, Sport, Santé (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur l’étude du processus de façonnage de l’identité professionnelle (IP) de professeurs des écoles en formation initiale (PEFI). Usité dans des contextes institutionnels, professionnels et scientifiques, le concept d’IP revêt un caractère polysémique lui conférant toute sa complexité mais aussi tout son intérêt. Le discours institutionnel témoigne d’une préoccupation souvent réaffirmée mais, paradoxalement, d’une quasi-absence d’évocation explicite de l’IP. Au plan scientifique, la multiplicité des modèles théoriques qui définissent l’IP est à l’origine d’une ambiguïté sémantique la caractérisant. En s’inscrivant dans les théories culturalistes (Engeström, 1999 ; Leontiev, 1975 ; Vygotski, 1960), les postulats de la clinique de l’activité (Clot, 1999), de la psychodynamique du travail (Dejours, 1993) et de l’ergonomie (Wisner, 1995), cette thèse apporte un regard nouveau sur le concept d’IP, en l’appréhendant comme une activité de renormalisation des prescriptions reconnue par soi et par autrui. Menée avec six PEFI, la démarche clinique a permis la reconstitution de leurs itinéraires individuels ainsi que le repérage des caractéristiques communes au façonnage de leur IP. Les résultats mettent en exergue l’identification de quatre « bascules », correspondant aux passages par lesquels passent tous les PEFI dans le processus identitaire. Ces bascules rendent compte du caractère dynamique et singulier du façonnage de l’IP. Elles ont conduit à la construction de scénarios individuels du façonnage identitaire qui rompent avec les scénarios-types retrouvés dans nombre d’études. Des propositions pour penser la formation initiale en termes d’IP sont esquissées.

  • Titre traduit

    Analysis of the shaping of professional identity of primary school teachers in training


  • Résumé

    This thesis focuses on the study of the shaping process of the professional identity (PI) of preservice teachers (PT). Usual in institutional, professional and scientific contexts, the concept of PI is of a polysemous character, which gives it all its complexity and interest. The institutional discourse reflects an often reaffirmed concern about PI, but paradoxically, a virtual absence of explicit mention of it. From a scientific standpoint, the multiplicity of theoretical models that define the PI is at the origin of the semantic ambiguity characterizing it. By entering the culturalist theories (Engeström, 1999; Leontiev, 1975; Vygotsky, 1960), the postulates of clinical activity (Clot, 1999), of psychodynamics (Dejours, 1993) and of ergonomics (Wisner, 1995), this thesis provides a new perspective on the concept of PI, analyzing it as an activity to renormalize Prescriptions as recognized by oneself and by others. Conducted with six PT, the clinical approach allows the reconstruction of their individual routes and the identification of common characteristics in shaping their PI. Results highlight the identification of four turning points, corresponding to the steps common to all PT in the PI process. These turning points reflect the dynamic and unique shaping of the PI. They lead to the construction of scenarios shaping individual identity that break with the typical scenarios found in many studies. Proposals for rethinking initial training in terms of PI are outlined.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.