La culture de l'honneur : le cas de l'Angleterre des XIVe- XVe siecles

par Raoul Fievet

Thèse de doctorat en Histoire médiévale

Sous la direction de Philippe Jansen.

Soutenue le 11-12-2013

à Nice , dans le cadre de École doctorale Lettres, sciences humaines et sociales (Nice) .


  • Résumé

    La culture de l'honneur, notion primordiale dans la structuration de la société médiévale, fait ici l'objet d'un développement particulier au travers de l'angleterre des xive-xve siècles. cette analyse tente de dresser un tableau global des représentations sociales liées à l'honneur, en particulier dans le contexte de l'affirmation de l'état. sont ainsi explorés les mécanismes d'hybridation ou de rejet entre les diverses appréciations de l'honneur, en analysant notamment l'impact des efforts d'encadrement de l'honneur de la part de l'état ou de l'église dans l'émergence de nouvelles conceptions de l'honneur. dans cette optique, de nombreux développements mettent en lumière la façon dont les individus ou les groupes conçoivent et expriment à leurs niveaux la notion d'honneur, ainsi que les comportements, les attitudes attendues, notamment aux travers des violences d'honneur, qui permettent de s'affirmer dans le regard des autres comme un « homme honorable ». en outre, le cas plus spécifique de la noblesse y est naturellement largement exprimé, en particulier dans la perspective des changements profonds qui affectent ce groupe dans l'Angleterre des XIV-XV siècles, liés à l'affaiblissement des liens de loyauté, à l'émergence des réseaux de clientèle et à l'ouverture de la gentry à de nouveaux membres, dans le cadre du « féodalisme bâtard ». au sein de cette noblesse, une attention spécifique est aussi accordée aux références spécifiques des magnats.

  • Titre traduit

    The cultur of honor : the case of England in the XIV-XV


  • Résumé

    The culture of honor, a vital concept in the structure of medieval society, here is the subject of a particular analysis through england in the late middle age. This analysis attempts to provide a comprehensive overview of social representations of honor, within the main groups in society. In this regard, many developments highlight how individuals and groups perceive and express the concept of honor. This study also aims to show how individuals or groups trying to assert their honorable character, including through violence. In addition, the more specific case of the aristocracy is naturally well treated, in particular in view of the profound changes that have affected this group in england during the fourteenth and fifteenth centuries, related to the phenomenon of "bastard feudalism" and decline in military experience. In addition, this study explains the operating principle of honor, particularly as regards the ties between the honor and social status. This thesis also highlights the impact of state formation on the culture of honor, especially on the honor of the nobles and gentlemen.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.