Approche expérimentale de la conservation des charbons de bois dans les gisements paléolithiques : processus post-dépositionnels, fragmentation et représentativité des assemblages anthracologiques

par Julia Chrzavzez

Thèse de doctorat en Histoire, histoire de l'art et archeologie

Sous la direction de Liliane Meignen et de Isabelle Théry-Parisot.

Soutenue le 05-11-2013

à Nice , dans le cadre de ED-86-Lettres sc. Humaine , en partenariat avec Centre d'études Préhistoire, Antiquité, Moyen âge (Sophia-Antipolis, Alpes-Maritimes) (laboratoire) .


  • Résumé

    Dans les gisements paléolithiques, les résidus anthracologiques étudiables sont parfois très abondants ou, au contraire, quasiment absents, sans relation évidente avec l’intensité des activités liées au feu. Ce constat pose la question de l’impact des processus post-dépositionnels, dont l’action est particulièrement importante dans les sites anciens. Lorsque la fraction grossière est rare, les charbons méso ou microscopiques sont souvent bien représentés, mettant en lumière un intense processus de fragmentation. Agent majeur de la formation des assemblages, la fragmentation conditionne le niveau de conservation du dépôt, mais aussi éventuellement la représentation quantitative des taxons. Dans une perspective méthodologique et au moyen d’une série d’expérimentation in vivo et in vitro (tests de compression, cycles gel-dégel, piétinement, retrait-gonflement du sédiment, etc.), les propriétés physico-mécaniques des charbons de bois et les modalités de fragmentation de différents taxons d’Europe tempérée sont caractérisées. Un ensemble de processus post-dépositionnels qui participent de la formation de nombreux dépôts du Pléistocène sont simulés de manière à mesurer leur impact sur le matériel anthracologique. Nos résultats montrent que les charbons de bois sont particulièrement sensibles aux processus météoriques et aux phénomènes périglaciaires ainsi qu’au piétinement. Le niveau de fragmentation des charbons laisse envisager l’ampleur des dommages causés sur la longue durée. Les propriétés physico-mécaniques et le comportement à la fragmentation des charbons de bois varient selon les essences. Ces différences s’expriment au niveau générique, spécifique et plus ponctuellement intra-spécifique, mais elles ne semblent pas de nature à induire des distorsions quantitatives majeures de la représentation initiale des taxons au sein des assemblages. Enfin, lorsque des différences entre taxons sont mises en évidence, elles s’expriment principalement au sein de la fraction fine (charbons compris entre 1 et 2 mm), laquelle est rarement étudiée en termes quantitatif.

  • Titre traduit

    Experimental approach of the preservation of charcoals in the palaeolithic deposits : process post--dépositional, fragmentation and representativeness of the anthracological assemblies anthracologiques


  • Résumé

    Anthracological residues are often either very abundant or almost entirely absent in Palaeolithic sites, with no obvious relationship between their quantity and in the intensity of fire-related activities that may have occurred. This raises the question of the impact of post-depositional processes on anthracological residues, which is especially significant at ancient sites. When the coarse fraction is rare, meso and microscopic charcoal are often well represented, highlighting an intense process of fragmentation. As a major agent of the assemblages’ formation, fragmentation affects the level of conservation of the deposit, but also possibly the quantitative representation of taxa. From a methodological perspective and through a series of in vivo and in vitro experiments, the physico-mechanical properties of charcoal and the modalities of fragmentation of Europe temperate taxa are characterized. A set of post-depositional processes (freeze-thaw cycles, trampling, sediment shrinking and swelling, etc.), involved in the formation of many Pleistocene deposits, are simulated in order to measure their impact on anthracological residues. The results of this research show that charcoal is particularly sensitive to meteoric and periglacial processes as well as trampling. The level of fragmentation of charcoal makes it possible to consider the scale of damage caused over a long term exposure of the remains. The physico-mechanical properties and the fragmentation behavior of charcoal vary depending on the species. These differences are visible on a generic, specific and intra-specific level, though they do not seem to induce major distortions of the initial quantitative representation of taxa within assemblages. Finally, when differences between taxa are identified, they are mainly recovered in the fine fraction (charcoal between 1 and 2 mm), which is rarely studied in quantitative terms.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.