Effets des émotions sur les processus rédactionnels et orthographiques chez les enfants de fin d'école élémentaire

par Michael Fartoukh

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Lucile Chanquoy et de Annie Piolat.

Le jury était composé de Isabelle Blanchette.

Les rapporteurs étaient Pierre Largy, Thierry Olive.


  • Résumé

    L’objectif de cette thèse est d’étudier l’effet que peuvent avoir les émotions, au travers de l’induction d’un état émotionnel, sur les capacités rédactionnelles, orthographiques et mnésiques d’enfants au sein du contexte scolaire. Plus précisément, en lien avec le modèle élaboré par Ellis et Ashbrook (Resource Allocation Model of Cognitive Interference, 1988), puis modifié par la suite par Ellis et Moore (1999), la thèse selon laquelle les ressources cognitives disponibles varieraient en fonction de l’état émotionnel du participant est défendue. L’influence des émotions (positive, négative et neutre) est testée sur les exercices de la rédaction de texte, de la dictée et sur une tâche de mesure de la mémoire de travail phonologique, auprès d’enfants de CM1 et CM2.Les résultats montrent que les émotions négatives sont responsables de variations sur la longueur des textes et sur l’utilisation du lexique dans le cadre des processus rédactionnels (expérience 1), mais aussi d’une diminution des performances en mémoire de travail phonologique (expérience 3). En revanche, l’induction d’une émotion positive ou négative est responsable d’une perturbation sur le plan des processus orthographiques résultant en une augmentation du nombre d’erreurs d’orthographe dans le cadre de l’exercice de la dictée (expérience 2). En conclusion, il est montré que les émotions peuvent avoir un effet perturbateur, parasitant sur certains processus cognitifs complexes chez l’enfant. De plus, ce travail a aussi permis d’interroger l’effet des activités scolaires sur le ressenti émotionnel des enfants de CE2 et CM2 (expérience 4). Il a ainsi été mis en évidence que selon l’âge des enfants et l’activité pratiquée (écoute d’un texte lu à l’oral et dictée), le ressenti émotionnel varie grandement, mais aussi que l’état émotionnel initial est corrélé aux performances en dictée.Finalement, les résultats sont discutés en lien avec le modèle considéré (Ellis & Moore, 1999). Des ouvertures expérimentales sont proposées afin d’améliorer les connaissances de l’effet des émotions sur les capacités de langage écrit des enfants d’âge scolaire.


  • Résumé

    The aim of this thesis was to study the effects of emotions, through the induction of an emotional state, on the writing processes, spelling performances and working memory capacities in children in school context. More specifically, in relation to the model developed by Ellis and Ashbrook (Resource Allocation Model of Cognitive Interference, 1988) and subsequently modified by Ellis and Moore (1999), the thesis that the cognitive resources available could vary depending on the emotional state of the participant was supported. The influence of emotions (positive, negative and neutral) was tested on the exercise of writing text, dictation and on phonological working memory, in 4th and 5th graders.The results showed that negative emotions were responsible for variations in the length of text and the use of vocabulary in the writing processes (experiment 1), and also of a decrease in performances in phonological working memory (Experiment 3). In contrast, the induction of a positive or negative emotion was responsible for a disturbance in terms of orthographic processes resulting in an increase in the number of spelling errors during dictation (experiment 2 ). In conclusion, it was showed that emotions could have a disruptive effect on some complex cognitive processes in children. In addition, this work also allowed questioning the effect of school activities on the affective states in 3rd and 5th graders (experiment 4). It has been shown that the affective states varies greatly according to the age of children and activity practiced (listening to a text and dictation), but also that the initial affective states were correlated with performances in dictation.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.