Gestes, espaces et temps funéraires au début du Néolithique (6ème millénaire et 1ère moitié du 5ème millénaire cal-BC) en Italie et en France méridionale : reconnaissance des témoins archéologiques de l'après-mort

par Aurélie Zemour

Thèse de doctorat en Histoire, histoire de l'art et archéologie

Sous la direction de Didier Binder et de Alfredo Coppa.


  • Résumé

    Cette étude renouvelle en profondeur notre perception des pratiques funéraires des premiers agro-pasteurs vivant en Italie et en France méridionale au début du Néolithique. L’hypothèse de leur uniformité, qui n’avait jusqu’ici jamais été véritablement questionnée, est désormais invalidée.Au contraire, l’essence même de l’idéologie funéraire portée et pérennisée durant plus d’un millénaire par ces groupes est la diversité des pratiques mortuaires. La variabilité des pratiques qui incluent différentes formes de dépôts du cadavre (primaire, secondaire, individuel, pluriel) a livré néanmoins des codes qui varient d’une culture à une autre, d’un groupe à un autre, d’un site à un autre et d’un individu à un autre, formant un système diversifié, mais cohérent. Cette étude a aussi dévoilé des pratiques symboliques exploitant des restes humains et en a révélé les modalités.En s’appuyant sur une vision raisonnée des processus de néolithisation et de la nature du complexe Impresso-cardial, ma réflexion aborde également le rôle de la sphère funéraire du début du Néolithique dans la complémentarité polymorphe existant entre les sites et le caractère innovant des gestes funéraires, dont l’ascendance mésolithique apparaît limitée. Adopter une approche archéothanotologique et mobiliser un large panel de témoins archéologiques de l’après morts ur un corpus étendu (45 sites, 87 unités funéraires, 128 individus) a donc permis non seulement, de cerner le système funéraire des groupes étudiés, mais plus largement d’étudier et de décrire le(s) comportement(s) qu’ils ont adopté(s) face à un cadavre et face à la Mort.

  • Titre traduit

    Funerary gestures, spaces and times at the dawn of the neolithic (6th millenium and the first half of the 5th millenium CAL-BC) in Italy and southern France : recognition of after-death archaeological testimonies


  • Résumé

    This study deeply renews our understanding of the funerary practices of the first farmers living in Italy and in southern France at the dawn of Neolithic. The hypothesis of their uniformity, which has been not truly questioned so far, is now invalidated. On the contrary, the very essence of the funerary ideology, that was spread and perpetuated by these societies during more than one millennium, is the diversity of the funerary practices. Indeed, this variability including variousforms of corpse deposits (primary, secondary, individual, plural) nevertheless displays codesvarying from a culture to another, a group to another, a site to another and from an individual toanother, creating a diverse but coherent system. This study has also highlighted symbolic practices exploiting human remains, and revealed their procedures. Relying on a reasoned visionof the neolithisation process and on the nature of the Impresso-cardial complex, this approach also reaches the role occupied by the funerary system within the multifaceted complementarity between sites as well as the innovation degree of burial gestures, whose Mesolithic origin appears limited. Following an archaeothanatological approach and mobilizing a broad panel of after-death archaeological testimonies on a wide corpus (45 sites, 87 funerary units, 128 individuals) has therefore not only allowed accessing the funerary system of the considered societies, but on the top of that, studying and describing the behaviours they adopted in regard of the corpse and towards Death.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.