Synchronisation des flux physiques et financiers : mise en évidence de l'échec du déploiement d'un ERP au travers d'une étude de cas

par Paul Egret

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bernard Olivero.

Soutenue le 07-12-2013

à Nice , dans le cadre de École doctorale Droit Et Sciences politiques, Économiques et de Gestion (Nice) , en partenariat avec Groupe de recherche en management (Nice) (laboratoire) .

Le président du jury était Robert Teller.

Le jury était composé de Nathalie Fabbe-Costes, Vincent Giard, Nadine Tournois, Nicole Gianotti.


  • Résumé

    La synchronisation des flux physiques a reçu une importante attention dans la littérature. Si le non flux physique a reçu une attention toute particulière dans des domaines tels que le SCM, le pendant financier a longtemps était délaissé. Plus inquiétant, les délais de paiement ont longtemps été perçus comme un moyen de réduction du besoin en fonds de roulement des grandes entreprises. La crise des Subprimes a eu de lourdes conséquences sur le financement des entreprises les plus modestes, mettant en danger l’existence même de ces dernières. Notre travail initial de synchronisation des flux physiques et financiers instruits dans la cadre d’un partenariat CIFRE visait à trouver des solutions à ces problématiques en proposant des modèles d’optimisation sous contraintes. Néanmoins, notre volonté de mettre en œuvre nos travaux fut vaine et notre sujet a progressivement drifté vers la découverte de l’échec du déploiement d’un système ERP. Notre enracinement au sein d’une grande entreprise du secteur de la défense française nous a permis de mettre en œuvre une recherche action canonique en trois phases distinctes et a débouché sur la production d’un modèle de diffusion de l’innovation appliqué à l’ERP. Ce modèle en 6 phases, décrits les étapes successives du déploiement, en mettant en exergue l’impact des forces politiques au sein de l’organisation.

  • Titre traduit

    Synchronizing physical and financial flows : evidence of the failure of ERP deployment through a case study


  • Résumé

    Synchronization of physical flows received significant attention in the literature. If the non-physical flows received special attention in areas such as SCM, financial for a long time was helpless. More worryingly, payment delays have long been seen as a means of reducing the need for working capital for large firms. The subprime crisis has had a serious impact on the financing of the smaller companies, endangering the very existence of the latter. Our initial synchronization job physical and financial flows educated in the context of a CIFRE partnership aimed at finding solutions to these problems by proposing models of optimization under constraints. However, our commitment to implement our work was in vain and our subject has gradually drifted to the discovery of the failure of the deployment of an ERP system. Our roots in a large enterprise sector French defense allowed us to implement an action research canonical three distinct phases and resulted in the production of a model of diffusion of innovation applied to the ERP. This model into 6 phases, described the successive stages of deployment, highlighting the impact of political forces within the organization


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.