Dynamique de la productivité et efficience allocative des marchés : Une analyse appliquée à l'industrie française

par Jérémy Mallen-Pisano

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Flora Bellone et de Patrick Musso.

Le président du jury était Jean-Luc Gaffard.

Le jury était composé de Flora Bellone, Patrick Musso, Jean-Luc Gaffard, Patricia Augier, Claire Lelarge, Sébastien Lechevallier.


  • Résumé

    Cette thèse vise à mettre à jour les relations qui existent entre les effets de sélection de marché et les gains de productivité au sein de l'industrie manufacturière française. L'a priori de la recherche est que les marchés en France favoriseraient moins efficacement qu'ailleurs, et notamment qu'aux États-Unis, les réallocations de ressources en faveur des entreprises les plus productives. La thèse propose une exploration empirique de cette hypothèse de travail s'appuyant sur des avancées théoriques récentes dans le champ de la dynamique industrielle, en particulier des modèles de concurrence monopolistique avec distorsions de marché et firmes hétérogènes. L'ensemble des travaux proposés est effectué à partir des données issues de l'Enquête Annuelle d'Entreprises (EAE) Cette base couvre l'ensemble des entreprises manufacturières françaises de plus de 20 employés sur la période 1990 à 2006. Globalement, nos résultats vont donc à l'encontre de notre a priori de recherche. Nous montrons en effet que les effets de sélection de marchés ont fortement contribué à la croissance de la productivité dans les secteurs industriels français, notamment sur la période récente. Nous montrons par ailleurs que les méthodes les plus récentes ne permettent pas de discriminer l'industrie française de l'industrie américaine au regard de critères d'efficience dans l'allocation intrasectorielle des ressources. Nous proposons enfin différentes pistes de réflexions futures notamment liées au développement d'outils plus dynamiques de mesure de l'inefficience allocative.

  • Titre traduit

    Productivity dynamic and economic efficiency : Manufacturing French market


  • Résumé

    We research a link between the market selection effects and the productivity growth in the French manufacturing industry. Generally, we suppose that the French market has an allocative inefficiency, especially when comparing it with the American market. To appreciate this hypothesis, we suggest an empirical approach based on recent theoretical contributions in the fields of industrial dynamics, in particular when looking at market distortions and heterogeneous firms within the monopolistic competition models. All work proposals are based on Firm Annual Survey (EAE) data. This Database covers all French manufacturing firms which have more than 20 employees from 1990 to 2006. Overall, our results do not sustain our research hypothesis. Indeed, we find that the market selection effects have strongly contributed to the productivity growth of the French manufacturing industries, in particular in the recent period. On another side, we show that the most recent methods do not allow discriminating between the French manufacturing industries and the American manufacturing industries according to the efficiency criteria of the intrasectoriel resources reallocation process. Finally, we suggest different ways to go further, such as using theoretical dynamic tools including inefficiency allocative measures.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?