Sécurité alimentaire et libéralisation agricole

par Rokhaya Diagne

Thèse de doctorat en Sciences economiques

Sous la direction de Damien Bazin.

Soutenue le 22-11-2013

à Nice , dans le cadre de École doctorale Droit Et Sciences politiques, Économiques et de Gestion (Nice) , en partenariat avec UMR 7321-GREDEG (laboratoire) .

Le président du jury était François-Régis Mahieu.

Le jury était composé de Damien Bazin, Thierry Pouch, Valérie Bérenger, Claude Berthomieu, Jérôme Ballet.

Les rapporteurs étaient Thierry Pouch.


  • Résumé

    La sécurité alimentaire définie comme l’accès à tous à une nourriture saine et suffisante, comporte quatre dimensions : les disponibilités, l’accessibilité, l’utilisation et la stabilité. Soumis à l’ajustement structurel depuis la fin des années 1980, les pays en développement (PED) ont procédé à une libéralisation agricole et à une ouverture commerciale, tandis que les pays développés maintiennent leur protectionnisme agricole. Le premier objectif de la thèse est d’analyser les méfaits d’une libéralisation agricole mal menée et inadaptée à travers les bilans des réformes agricoles au Sénégal et de la crise alimentaire de 2008. Les causes profondes de cette crise sont la financiarisation des marchés agricoles, leur dérégulation, et l’inefficacité des politiques agricoles et alimentaires dans les PED. La sécurité alimentaire est un but affiché par tous les pays mais faudrait-il être en mesure de la quantifier? Notre seconde ambition est de construire un indice synthétique de sécurité alimentaire grâce à une analyse en composante principale sur un échantillon de 125 pays en 2005 et 2009. Le résultat principal est que le score des pays développés s’est amélioré durant cette période, alors que celui des pays à faible revenu et à déficit vivrier s’est dégradé. Ainsi, les inégalités alimentaires entre les pays développés et ceux pauvres se sont accrues. Une classification hiérarchique ascendante par la méthode de Ward a permis de distinguer quatre situations alimentaires : la satiété, la sécurité, l’équilibre, et l’insécurité alimentaire. Elle a montré que la dépendance aux importations et les prix alimentaires avaient plus d’impact sur l’insécurité alimentaire que les revenus.

  • Titre traduit

    Food security and agricultural liberalization


  • Résumé

    Defined as access to all a healthy and sufficient food, food security has four components: availability, access, utilization and stability. Subjected to structural adjustment since the late 1980s, developing countries (DCs) have conducted an agricultural liberalization and trade opening, while developed countries maintain their agricultural protectionism (domestic support and export subsidies). The first objective is to analyze the misdeeds of agricultural liberalization poorly conducted and inadequate through the agricultural reforms in Senegal and the 2008 food crisis. The root causes of this crisis reside more in the financialization of agricultural markets, the deregulation and inefficient agricultural and food policies in developing countries. Food security is a stated goal for all countries, but would it be able to quantify it? Indeed, it was conceptualized but its multidimensional nature made it difficult to quantify. Our second goal is to build a composite indicator of food security through a principal component analysis (PCA) on a sample of 125 countries in 2005 and 2009. The main result is that the score of the developed countries has improved during this period, while that of low-income food deficit deteriorated. We can deduce that due to food crisis, food inequalities between developed and poor countries have increased. In addition, a hierarchical cluster analysis (HCA) with Ward's method was also performed and showed four different food situations in our sample: food satiety, food security, food balance, food insecurity. It also highlighted the fact that the dependence on food imports and food prices had more impact on food insecurity as income.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.