La perception de la performance des fusions et acquisitions dans le secteur bancaire

par Audrey Aslanoff

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Bernard Olivero.

Soutenue le 29-03-2013

à Nice , dans le cadre de École doctorale Droit Et Sciences politiques, Économiques et de Gestion (Nice) , en partenariat avec EA 4711-GRM (laboratoire) et de Institut d'administration des entreprises (Nice) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Nadine Tournois.

Le jury était composé de Bernard Olivero, Nadine Tournois, Philippe Véry, Eric Desandre, Gilles Paché.


  • Résumé

    Malgré le développement des opérations de FA bancaires, toutes ne permettent pas d’augmenter la performance des entreprises concernées. En effet, le taux d’échec de ces opérations est élevé et depuis longtemps des chercheurs s’interrogent fortement sur les réelles raisons de ces échecs. Beaucoup de facteurs influençant la performance ont été avancés pour expliquer le succès ou l’échec d’une opération de FA mais ces études se sont souvent basées sur des méthodes de recherches quantitatives ne permettant pas de détecter un seul facteur précis et majeur ressortant le plus de l’ensemble des éléments influençant la performance et expliquant le résultat de l’opération de FA réalisée. En effet, une vison exclusivement financière constitue une vision étroite de ce qu’est une opération de FA bancaire, vu que son succès ou son échec dépend également de la réalisation d’unesynergie concernant les domaines stratégique, processuel, organisationnel et culturel de ces opérations. C’est dans cette optique que notre étude s’est donnée pour ambition d’examiner la problématique suivante : quel facteur déterminant explique le succès ou l’échec perçu des FA dans le secteur bancaire ? C’est donc à travers une étude qualitative, constituée et analysée par la méthode de cas multiples et composée d’un échantillon de 17 entretiens, que nos investigations tentent d’expliquer comment se fait l’arbitrage entre la performance des FA, à savoir un résultat positif ou négatif réalisé, et la perception qu’ont les acteurs, ayant vécu de près ou de loin une opération de rapprochement tel qu’une opérationde FA bancaire, de cette performance. Enfin, notre recherche montre que la dimension organisationnelle est au coeur de nos résultats ayant un impact décisif sur le résultat de l’opération de FA bancaire qu’il soit positif (succès) ou négatif (échec).

  • Titre traduit

    The perception of M&A performance in banking sector


  • Résumé

    Despite of the banking M&A development, all do not allow to increase the performance of theconcerned companies. Indeed, the rate of failure of these operations is hight and since a long time, researchers wonder strongly about the real reasons of these failures. Many factors influencing the performance were moved forward to explain the success or the failure ofa M&A operation ; but these studies, have often based themselves on quantitative esearches methodsnot allowing to detect a single precise and major factor standing out most from all the elements influencing the performance and explaining the merger and acquisition result. Indeed, one exclusively financial vision constitutes a narrow vision of what a banking M&A operation is as its success or its failure also depends on the synergy realization concerning strategic domains, processuel, organizational and cultural of these operations.The mission of our study is to examine the following issue : What determining factor explains the M&A success or failure perceived in the banking sector? Through a qualitative study, constituted and analyzed by the multiples cases method (17 interviews have been conducted), our investigations have tryied to explain how the arbitration between the M&A performance is made, namely a positive or negative result realized, and the performance perceptionwhich have the actors, having lived closely or remotely a M&A opération. Finally , our research shows that the organizational dimension is at the heart of our results having adecisive impact on the M&A result whether it is positive (success) or negative (failure).


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque électronique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.