Modulation de la différenciation chondrogénique : application en ingénierie tissulaire du cartilage

par Sophie Portron

Thèse de doctorat en Sciences de la vie et de la santé. Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Olivier Gauthier.

Soutenue en 2013

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers , en partenariat avec Université Nantes-Angers-Le Mans - COMUE (autre partenaire) .

Le jury était composé de Jérôme Guicheux, Frédéric Mazurier, Claire Vinatier.

Les rapporteurs étaient Farida Djouad, Arnaud Scherberich.


  • Résumé

    Le cartilage articulaire peut être le siège de nombreuses atteintes d'origine métabolique, inflammatoire ou traumatique. Pour traiter ces différentes affections, l'ingénierie tissulaire dont le principe réside dans l'association de cellules, de matrices et de morphogènes semble prometteuse. Notre stratégie consiste à combiner des cellules souches issues du tissu adipeux (CSA) à un hydrogel injectable et auto-réticulant. L'objectif de ces travaux fut de déterminer des conditions de différenciation optimales afin d'orienter les CSA vers un phénotype stable et de favoriser la synthèse d'une matrice cartilagineuse. Notre travail s'est fondé sur l'étude de facteurs environnementaux du cartilage articulaire. Ainsi, nous avons pu démontrer l'influence de la dimensionnalité, de la tension en oxygène et l'intérêt des glycosaminoglycanes-mimétiques en vue d'application clinique de l'ingénierie tissulaire du cartilage.

  • Titre traduit

    Modulation of the chondrogenic differentiation: application for cartilage tissue engineering


  • Résumé

    Cartilage can be altered by traumatic injuries, inflammatory or degenerative diseases. To address this clinical issue, cartilage tissue engineering strategies combining cells, biomaterials and morphogenic factors are promising. Our strategy associates adipose stem cells (ASC) with an injectable and self-setting hydrogel. The aim of the present study was to determine the optimal culture conditions to promote the chondrogenic differentiation of ASC and therefore the formation of a cartilaginous matrix in vitro and in vivo. Our approach was based on the use of morphogenic factors mimicking the articular cartilage environment. Thus, we were interested in deciphering the effects of the dimensionality, oxygen tension and glycosaminoglycanesmimetics on the chondrogenesis of ASC for their future use in cartilage engineering.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (60+126 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 94-126, 568 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13 NANT 36-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.