Arno Schmidt et les sciences : fascination, critique, symbiose

par Kathrin Schneider

Thèse de doctorat en Littérature allemande

Sous la direction de Werner Wögerbauer et de Christoph König.

Soutenue en 2013

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Arno Schmidt and science. Fascination, criticism, symbiosis


  • Résumé

    L'oeuvre poétique d'Amo Schmidt (1974-1979) laisse apparaître une perspective paradoxale sur les sciences naturelles, thématisant de manière originale le conflit des « deux cultures ». Dans ses textes, Schmidt confronte un emploi de savoirs et d'images scientifiques à une mystification poussée de ces éléments intégrés. L'analyse de trois ouvrages, Léviathan, La République des Savants et l'Ecole des Athées, soulève des pistes de réflexion variées sur les méthodes et les concepts scientifiques qui contribuent, à l'intérieur de l'oeuvre de Schmidt, à une définition poétologique. S'enracinant dans le topos d'une lecture du monde, Schmidt fait une analogie entre le géographe et l'écrivain, qui lui permet de développer une réflexion sur l'observation et la lecture ainsi que sur la description et la rédaction de texte, tout en exprimant une revendication littéraroscientifique. L'auteur met en scène les notions de rationalisation et de mystification, d'enchantement et de désenchantement, à la fois en admirant et en critiquant les sciences naturelles. Celles-ci peuvent en effet aussi bien s'opposer à l'écriture poétique que se joindre à elle. Ce qui conduit l'auteur à formuler une définition précise de sa poétologie à travers une composition hétérogène du texte, une création « calculée » et une forme littéraire et graphique inouïe. La construction du texte, comme description d'une exploration géographique ou d'une histoire fantastique, s'associe à une écriture ambigüe qui représente simultanément la clarté et l'hermétisme, la concrétisation et le chiffrage, la mystification et le déchiffrage, éclairant sur les convergences et les limites de la littérature et des sciences.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (572 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 526-540. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 13 NANT 3036
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.