Formation et réformes des élites pongistes dans la Chine contemporaine : des oblats du socialisme à l'entrepreneur de soi

par Aurélien Boucher

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Noël Retière et de Gildas Loirand.

Soutenue en 2013

à Nantes .


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Training and reforms of table top-athletes in contemporary China-from socialism oblate's to self-made man


  • Résumé

    Depuis les jeux olympiques d'été de 2008, des articles qui concernent les sportifs chinois sont régulièrement publiés dans les médias français et chinois. Ces derniers sont le plus souvent présentés sous les traits d'enfants de familles pauvres qui se donnent corps et âme à une nation qui les nourrit et les exploite. Cette étude de al formation et de la réforme des élites pongistes dans la Chine contemporaine invite à dresser un tout autre portrait des enfants âgés de quatre ans à une vingtaine d'années qui s'engagent dans la pratique quotidienne du tennis de table au sein d'institutions reconnues par l'Etat comme des « centres de formations des réserves de pongistes d'excellence ». Elle met en lumière que la marchandisation des formations, des encadrants techniques et des pongistes d'excellence ». Elle met en lumière que la marchandisation des formations, des encadrants techniques et des pongistes d'excellence, imposés par les responsables des commissions sportives nationales et provinciales, incline les pongistes chinois à se percevoir selon un modèle de l'entrepreneur, maître de son destin.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (555 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 424-441. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13 NANT 3013
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.