L'antigène de mélanome MELOE-1 : expression tissu-spécifique et immunogénicité

par Mathilde Bobinet

Thèse de doctorat en Biologie, médecine et santé. Immunologie, cancérologie

Sous la direction de Nathalie Labarrière et de Agnès Moreau-Aubry.


  • Résumé

    Dans l'optique de développer de nouvelles approches d'immunothérapie dans le mélanome, nous nous sommes intéressés à l'antigène MELOE-1 dont l'implication dans l'immunosurveillance du mélanome avait été montrée. Ce travail a permis d'une part de mieux documenter l'immunogénicité de cet antigène et d'autre part de définir les mécanismes de régulation impliqués dans l'expression du gène meloe, deux pré-requis pour une utilisation en vaccinothérapie. Nous avons montré que l'expression du gène meloe était contrôlée à la fois par des facteurs de transcription spécifiques du mélanome et par le statut de méthylation de sa région promotrice, spécifiquement hypométhylée dans la lignée mélanocytaire. Ces deux niveaux de contrôle restreignent l'expression de meloe aux cellules mélanocytaires. En ce qui concerne l'immunogénicité de l'antigène MELOE-1, un des produits issu de la traduction de meloe, nous avons identifié six épitopes de classe II situés dans différentes régions de la protéine, en plus de l'épitope de classe I déjà décrit. De plus, nous avons montré que l'antigène MELOE-1 était capable d'induire des réponses CD4 in vitro majoritairement Th1 à partir des lymphocytes circulants de tous les patients porteurs de mélanome testés. Enfin, des résultats préliminaires suggèrent que l'antigène MELOE-1 entier, ou un long peptide dérivé de cet antigène sont plus efficaces que l'épitope minimal de classe I pour induire in vitro des réponses T CD8 robustes à partir de lymphocytes T circulants. L'ensemble de ces résultats permettrait donc d'envisager l'utilisation de longs peptides dérivés de MELOE-1 pour l'immunothérapie du mélanome.

  • Titre traduit

    MELOE-1 melanoma antigen : tissue-specific expression and immunogenicity


  • Résumé

    In order to develop new approaches of immunotherapy in melanoma, we focused on MELOE-1 antigen which is involved in immunosurveillance in melanomas. This study allowed to better document the immunogenicity of this antigen and to define the mechanisms involved in the regulation of meloe gene expression, two prerequisites for a use as a cancer vaccine. We showed that meloe gene expression was controlled both by melanoma specific transcription factors and by the methylation status of its promoter region, specifically hypomethylated in the melanocyte lineage. These two levels of control lead to the exclusive expression of meloe gene in melanocytic cells. Regarding the immunogenicity of MELOE-1 antigen, a product resulting from the translation of meloe gene, we identified six class II epitopes in different regions of the protein, in addition to the class I epitope already described. Furthermore, we showed in vitro, that MELOE-1 antigen was able to induce CD4 responses predominantly Th1 from circulating lymphocytes of all melanoma patients tested. Finally, preliminary results suggest that whole MELOE-1 antigen or a long peptide derived from this protein are more effective than the minimal class I epitope to induce robust CD8 T cell responses in vitro from circulating T lymphocytes. Taken together, these results make the use of long peptides derived from MELOE-1 relevant for melanoma immunotherapy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (179-[10] f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 140-176 [376 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13 NANT 23-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.