Potentiel thérapeutique de la différenciation dans les chondrosarcomes et les ostéosarcomes

par David Monderer

Thèse de doctorat en Biologie, médecine et santé. Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de François Gouin.


  • Résumé

    Les chondrosarcomes (CS) et les ostéosarcomes (OS) sont les deux tumeurs osseuses primitives principales de l'adulte. Ces pathologies présentent une grande hétérogénéité et variabilité dans la réponse individuelle aux traitements. Dans ce contexte, nous nous sommes intéressés aux liens entre le degré de différenciation mésenchymateuse de ces tumeurs, leur agressivité et leur chimiorésistance. Dans un premier temps, nous avons utilisé de nouvelles lignées de CS établies à partir de biopsies de patients pour étudier leur chimiorésistance. Grâce à un modèle de chondrogenèse en culots 3D in vitro, nous avons mis en évidence le rôle important de la différenciation chondrocytaire et donc de la matrice cartilagineuse, qui ferait office de barrière physique à la diffusion des drogues et aurait ainsi un rôle-clé dans la réponse aux traitements. Nous avons ensuite étudié l'impact de la surexpression d'un microARN stimulant l'ostéoblastogenèse, le miR-152, sur la différenciation et la tumorigénicité des OS. Si le miR-152 n'avait aucun effet sur une lignée d'OS en culture, il induisait dans un cas sur trois un fort ralentissement du développement tumoral d'un modèle d'OS en souris immunodéprimée. Cet effet anticancéreux pourrait résulter d'une action du miR-152 sur la différenciation ostéoblastique ou directement sur la prolifération cellulaire. Ces études soulignent l'impact de la différenciation mésenchymateuse sur l'agressvité et la chimiorésistance des CS et OS. Une meilleure biodistribution des drogues au niveau du cartilage et une activité anticancéreuse du miR-152 plus efficace constitueraient de nouvelles stratégies pour améliorer les traitements des patients à haut-risque.

  • Titre traduit

    Therapeutic potential of mesenchymal differentiation in chondrosarcoma and osteosarcoma


  • Résumé

    Chondrosarcoma (CS) and osteosarcoma (OS) are the two main primary bone tumors of the adult. These pathologies present high heterogeneity and variability in the individual response to the treatments. In this context, we were interested in the links between the differentiation level of these tumors, their aggressiveness and chemoresistance. We first used new characterized CS cell lines established from patients' biopsies to study their chemoresistance. Using the in vitro chondrogenesis model with 3D pellets, we were able to evidence the major role of chondrogenic differentiation and therefore of cartilaginous matrix, which may act as a physical barrier to the diffusion of drugs and may play a major role in the response to the treatments. Second, we studied the influence of an osteoblastogenesis-stimulating microRNA, miR-152, on the differentiation and tumorigenicity of OS. Even if no effect of miR-152 could be observed on an OS cell line, it induces in one case out of three a strong reduction in tumoral development of an OS model in the immunodeficient mouse. This anti-cancer effect may be the consequence of an action of miR-152 on osteoblastic differentiation or directly on tumoral proliferation. These studies highlight the importance of mesenchymal differentiation on aggressiveness and chemoresistance of CS and OS. A better biodistribution of drugs on the cartilage and a more efficient antitumoral activity of miR-152 may constitute new strategies to improve the clinical management of high-risk patients.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (166 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 141-166, 337 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13 NANT 21-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.