Identification et modélisation de complexes du titane dans des sols-gels photosensibles

par Nicolas Rousseau

Thèse de doctorat en Sciences des Matériaux, Chimie du solide

Soutenue en 2013

à Nantes , en partenariat avec Institut des Matériaux Jean Rouxel (Nantes) (laboratoire) et de Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques (autre partenaire) .

Le président du jury était Bernard Humbert.

Le jury était composé de Mireille Richard-Plouet, Luc Brohan, Bernard Humbert, Marc Fourmigué, Alain Moissette, Maciej Lorenc, Christopher Ewels.

Les rapporteurs étaient Marc Fourmigué, Alain Moissette.


  • Résumé

    De nouveaux sols et gels hybrides photosensibles ont été développés au sein de l’Institut des Matériaux Jean Rouxel de Nantes, à partir d’un précurseur inorganique de titane (TiOCl2. 1,4HCl. 7H2O) et du N,N-Diméthylformamide. Ces sols et gels possèdent des propriétés photo-électrochimiques originales. Après illumination UV, ils absorbent des photons d’énergie inférieure à la largeur de la bande interdite, en raison de la formation de bande(s) intermédiaire(s) dans le gap, dont la position varie selon que l’atmosphère environnante est oxydante ou réductrice. L’objet de ce travail consiste à caractériser la surface des nanoparticules d’oxyde de titane, siège de réactions d’oxydo-réduction responsables de la formation des bandes intermédiaires. Les modifications de composition chimique/structure photo-induites à l’interface nanoparticules/électrolyte ont été déterminées par spectrométrie de masse, spectroscopie de diffusion Raman et absorption UV-visible. Les modèles structuraux déduits ont été relaxés par calcul DFT pour obtenir les diagrammes d’énergie associés, afin de confronter les propriétés optiques et vibrationnelles expérimentales aux résultats des modèles théoriques. Ces sols et gels à bande intermédiaire représentent ainsi des candidats prometteurs pour développer de nouvelles cellules photovoltaïques de troisième génération et des photobatteries. En effet, l’extension du domaine d’absorption de l’UV jusqu’au proche Infrarouge doit permettre de dépasser les limites de conversion actuelles des cellules photovoltaïques conventionnelles.

  • Titre traduit

    Identification and modelling of titanium complexes in photosensitive sols and gels


  • Résumé

    New photosensitive hybrid sols and gels have been developed at the “Institut des Matériaux Jean Rouxel” in Nantes, involving the reaction between an inorganic titanium precursor (TiOCl2. 1,4HCl. 7H2O) and N,N-Dimethylformamide. These sols and gels exhibit novel photo-electrochemical properties. After UV illumination they can absorb photons with energies lower than the band-gap. This is due to the presence of intermediate band(s) that lie in the gap, whose position varies depending on the surrounding atmosphere. This work deals with the characterisation of the surface of the titanium-based nanoparticles, since it is at their surface that oxido-reduction takes place, responsible for the intermediate band formation. Photo-induced chemical/structural changes have primarily been identified by Mass Spectrometry, Raman diffusion and UV-visible absorption. Structural models have been relaxed using DFT calculations to establish the associated band structure, in order to compare the theoretical optical and vibrational properties to the experimental results. These intermediate-band sols and gels are very promising candidates for the development of new third generation photovoltaic cells and photobatteries. Extension of the absorption domain from UV to near Infrared wavelengths is a potential route to overcome the conversion efficiency limits of conventional photovoltaic cells.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Réf. Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.