Étude d'une sous-population de cellules dendritiques cytotoxiques chez le rat et de son équivalent potentiel chez l'homme

par Caroline Hémont

Thèse de doctorat en Médecine. Sciences de la vie. Immunologie

Sous la direction de Régis Josien.

Soutenue en 2013

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les cellules dendritiques (DC) jouent un rôle clé dans le contrôle des réponses immunes par leur capacité à stimuler les lymphocytes T naïfs. Notre équipe a précédemment identifié chez le rat une population de DC possédant une activité cytotoxique auti-tumorale in vitro, associée à une phagocytose rapide des cellules cibles. Par la suite, des DC tueuses (KDC, killer DC) ont été décrites chez l'homme et le rongeur. Nous montrons ici que les KDC du rat tuent et phagocytent efficacement les cellules issues d'un ostéosarcome de rat in vitro. Après injection à des rats porteurs d’un ostéosarcome, ces KDC, chargées en antigènes tumoraux, induisent une régression tumorale in vivo. Nous avons cherché à identifier l'homologue humain de ces KDC. Plusieurs arguments suggèrent que les DC myéloïdes (mDC) CD141+ humaines seraient les équivalents des KDC du rat. Nous avons, tout d'abord, purifié les DC circulantes CD141+ et CDlc+ humaines. Contrairement aux DC CD1c+, les DC CD141+ présentent un répertoire de TLR restreint, avec une réponse aux ligands des TLR1/2, 3 et 7/8, et produisent principalement des cytokines et chimiokines impliquées dans l'inflammation et le recrutement cellulaire. Les deux populations de mDC ont une activité cytotoxique modérée in vitro. Enfin, nous avons développé un test en sang total pour évaluer la réponse aux ligands de TLR des populations de DC circulantes qui représente une alternative pour l'analyse de la fonctionnalité de ces DC dans différentes pathologies. En conclusion, nos résultats apportent de nouvelles données sur la fonctionnalité de ces populations de DC potentiellement utiles pour le développement de nouvelles immunothérapies.

  • Titre traduit

    Study of a subset of cytotoxic dendritic cells in rats and its putative equivalent in human


  • Résumé

    Dendritic cells (DC) play a critical role in the control of innate and adaptative immune response through their unique ability to stimulate naïve T cells. We previously identified in the rat a subset of conventional DCs with an in vitro cytotoxic activity against various tumor cell lines associated to a rapid phagocytosis of the target cells. Subsequently, so called killer DCs (KDCs) have been described in human and rodent. We show here that rat KDCs efficiently killed and phagocytosed osteosarcoma-derived tumor cells in vitro. After injection to osteosarcoma-bearing rats, such antigen loaded KDCs induce a CD8 dependent tumor regression in vivo. We sought to identify human counterpart of rat KDCs. Several arguments suggest that human CD141+ myeloid DCs (mDC) are equivalents to rat CD4- DCs (KDCs). We first isolate highly pure CD141+ and CD1c+ human blood mDCs. Ln contrast to CDlc+ mDCs, CD141+ mDCs present a restricted TLR pattern, with a responsiveness limited to TLR1/2, 3 and 7/8 ligands and produce mainly cytokine/chemokine implicated in inflammation and immune cells recruitment. Both mDC subsets appeared to have moderate cytotoxic activity in vitro. Finally, we developed a whole blood assay to assess the responsiveness of blood DC subsets to TLR ligands that appears an interesting alternative for testing the functions of DC subsets under pathological settings. In conclusion, our results provided new insights in the functional specialization of DC subsets both ln rodents and human which could be useful for establishing new immunotherapies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (177 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 147-177 [517 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 13 NANT 05-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.