Espace scolaire / espace familial quels dispositifs d'interaction ? : le cas des devoirs à la maison

par Daniel Jecker

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Marc Weisser.


  • Résumé

    Dès le CP - et jusqu’au CM2 - un écolier est susceptible de s’engager quotidiennement dans des tâches scolaires, une fois passé le temps de la classe. En étant réalisés au domicile familial dans la grande majorité des cas, les devoirs forment une catégorie de tâches scolaires dans lesquelles un élève s’engage seul ou sous la responsabilité potentielle d’autres personnes que son enseignant. Si chaque professeur justifie sa démarche pédagogique en fonction des projets qu’il s’est fixés, les directives du ministère de l’Education nationale établissent de manière claire les bénéfices que ces activités permettent d’atteindre : établir de bonnes relations et assurer une coopération de travail active entre l’école et les familles afin de contribuer à la réussite des élèves dans leurs apprentissages. En réalité, la concision de ces textes empêche les enseignants d’accéder à la connaissance d’un cadre de travail plus précis et plus structuré. En l’absence d’un tel référentiel, ni ces derniers, ni les parents d’élèves ne disposent d’une base solide d’informations sur laquelle s’appuyer pour développer cette pratique. Alors que certains chercheurs ont interrogé la pertinence de ces tâches au regard des avantages procurés sur les apprentissages scolaires de l’enfant, ceux auxquels nous appartenons se sont intéressés aux bénéfices auxquels pouvait mener la réalisation des devoirs sur le plan du partenariat école-famille. Les données empiriques rassemblées au cours d’une enquête exploratoire antérieure nous ont permis, dans un premier temps, de constater qu’elle pouvait autant être une source de stress, qu’un outil au service du partenariat éducatif. La recherche-action qui fut engagée dans un second temps nous permit ensuite d’étudier quatre variables distinctes (communication, feedback, outil et taxonomie) - dans quatre écoles d’une même circonscription - afin d’établir et d’évaluer un catalogue de pratiques enseignantes propres à encourager, maintenir et développer la participation des parents d’élèves dans l’aide qu’ils apportent à leur enfant au moment des devoirs.

  • Titre traduit

    School space / family space what interaction plans ? : the case of house duties


  • Résumé

    During his primary school years and after class, a pupil may do daily school assignments. When done at home, this homework falls into a subgroup of assignments that involves the child only or other people than his teacher. As each primary school teacher gives reason for his educational approach, the Ministry of National Education guidelines have all the more well-defined the advantages of such school tasks, for it ensures a good and dynamic working relationship between school and families as an important factor of success in the learning process of pupils. However, those guidelines impede the teachers to better understand and enhance the studying environment of their pupils. If the teachers aren’t informed enough about such an environment, they will not be able to yield its full benefit. Even though some researchers have already questioned the relevance of homework in the light of the advantages they may bring to the child’s learning, we particularly focused on the valuable sides of a partnership between schools and families to facilitate homework. The empirical data we gathered for our exploratory study enabled us to notice that those school tasks may produce stress as well as it favours our educational partnership. The action-research we then started allowed us to study four different variable (communication, feedback, tool and taxonomy), in four schools in the same district, in order to establish and assess teaching methods that may support, maintain and extend the participation of parents when they help their children to do their homework.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.